LE DIRECT

"Travail, famille, sans-patrie"

2 min

Un ouvrage américain enjoignant le lecteur à se lever plus tôt est un véritable succès outre-Atlantique. Etre matinal, oui, mais pourquoi au juste?

Il est 7h28, sur France Culture, vous avez encore fait la grasse matinée, c’est mal… Oui, allez je plaisante, d’ailleurs ça n’est pas drôle, surtout un lundi, mais figurez vous qu’aux Etats-Unis, un mouvement prône le lever-tôt, entre 4 h et 6 h du matin. C’est même le propos d’un livre devenu best-seller, « Miracle Morning » de Hal Elrod, un ouvrage qui vous propose de vous lever à 4 heures 30 pour faire des pompes, enchaîner par 45 minutes de lecture, méditer une demi-heure, une petite douche et finir j’imagine épuisé avant midi, croyez moi, on est quelques-uns ici à connaître ce sujet.

Certes, l’idée selon laquelle l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt n’est pas d’une folle originalité. Et pourtant si - parce qu’aux Etats-Unis, les débats sur l’emploi du temps ont pris une ampleur inédite, plus spécifiquement les discussions relatives à la productivité individuelle ou familiale. Oui, oui, vous avez bien entendu, comment rendre la famille plus productive, maman, papa, les enfants, tout ça. C’est ainsi que l’article le plus lu du New York Times hier consistait en une digression sur le thème ; comment organiser son emploi du temps, pendant la semaine, pour pouvoir dîner avec ses enfants. Et l’auteur de donner sa méthode, comme s’il exposait un mode d’organisation de production à flux tendu sur une chaîne de fabrication automobile : qu’il préparait les vêtements des enfants la veille, ce qui permettait d’avoir la marmaille vêtue dès 7h30, parce que, tenez-vous bien, le retard du matin provoquait le retard du soir.

Avouez que Kant n’y aurait pas pensé, d’ailleurs, il n’avait pas d’enfants… Mais l’originalité de cette tentative de réorganisation du planning familial, c’est qu’elle se réclame explicitement des méthodes de management ; il faut préparer les vêtements des enfants sur une chaise parce que c’est ce que nous enseigne la méthode Toyota. La méthode Toyota, rien que ça, j’imagine que la méthode Peugeot consistait à habiller les enfants à 8h29 devant la grille de l’école. En matière d’habillage des enfants, cet article ne nous apprendra rien, mais il vous dira tout sur la manière dont la littérature managériale a contaminé, aux Etats-Unis, la sphère privée. Je vous propose de méditer là dessus 7 secondes, parce qu’il va bientôt être 7h30 et que les enfants doivent être habillés.

Et pour ceux qui ne me croiraient pas, voici l’article en question :

http://well.blogs.nytimes.com/2016/03/10/how-asking-5-questions-allowed-me-to-eat-dinner-with-my-kids/?\_r=0

Chroniques

7H30
5 min

Journal de 7h30

Le sort de Bachar Al Assad ne se discute pas à Genève.
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......