LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Clara Ysé

Clara Ysé : "Le langage des oiseaux est celui des poètes"

13 min
À retrouver dans l'émission

Récit d’initiation d’une adolescente et de son grand frère, "Mise à feu", le premier roman de Clara Ysé, puise dans les inspirations musicales de son auteure.

Clara Ysé
Clara Ysé Crédits : © JF PAGA

Nina Simone, Noir Désir, ou encore Janis Joplin sont autant d’artistes qui rythment le passage à l’âge adulte de Nine et Gaspard, privés de leur mère L’Amazone, partie reconstruire la maison familiale. Chez leur oncle au comportement ambigu, les deux adolescent apprennent à se reconstruire un foyer, au gré des rencontres amicales et amoureuses.

« Mise à feu » est un roman poétique et musicale qui fait écho aux compositions de Clara Ysé, chanteuse pop formée par la musique classique. Marquée par la disparition de sa mère, épreuve dans laquelle elle puise l’inspiration de ses chansons, Clara Ysé poursuit le thème du deuil maternel à travers ces deux personnages grandissant dans l’espoir d'un retour incertain.  

Entre le roman et le conte pour enfants

Le 31 décembre 1999, L’Amazone organise une grande fête dans la maison. L'Amazone est la mère de Nine et Gaspard, frère et sœur, enfants et adolescents, unis face à la dureté du monde et l'inquiétant oncle Lord chez qui ils vont rester. La maison a brûlé et la mère est partie en construire une nouvelle. Les enfants ne sont pas seuls, il y a Quentin le fils de Lord, les amis qui deviendront la famille, et surtout il y a Nouchka, une pie qui les protège.

C'est un roman qui pioche dans plusieurs genres différents. C'est un conte avec des enfants et un oiseau, mais c'est aussi l'histoire d’une émancipation. Ce n'est pas qu'un conte car il n’y a pas de morale et les personnages ne sont pas archétypaux. J’ai aussi été puiser dans le réalisme magique à la sud-américaine.

Je voulais raconter comment le pacte de l'imaginaire dans l'enfance devient une porte de salut pour supporter le réel. 

La musique qui protège

La pie parle avec les deux enfants qui ont appris sa langue oiseau. C'est la langue des sensations des rêves d’enfants, pour parler des imaginaires et évoquer les figures inquiétantes de l'âge adulte. Une langue pour se créer un monde dans le monde, comme une bulle de protection.

Le langage des oiseaux est celui des poètes. C’est un langage qui a une double trajectoire face au drame que vivent les enfants, leur plongée dans un univers réaliste et violent. Nine et Gaspard prennent ainsi appui sur l’imaginaire pour s’échapper du réel.

La symbolique de Nouchka à une double lecture puisque c’est à la fois le symbole de leur langage à deux, puis lorsque Nine ne va plus la comprendre, elle symbolise le retour au réel, l'entrée dans le monde des adultes. Gaspard à l'inverse, refuse tout rapport au réel et se laisse avaler par l'imaginaire.

Bibliographie

"Mise à feu" de Clara Ysé

Mise à feuClara YséGrasset, 2021

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......