LE DIRECT
Des syndicalistes devant la raffinerie de Feyzin en grève

Réformer : oui mais comment ?

14 min
À retrouver dans l'émission

La réforme du code du travail engagée par le gouvernement suscite une vive contestation. Est-il possible de réformer sans être accusé de détruire les acquis sociaux?

Des syndicalistes devant la raffinerie de Feyzin en grève
Des syndicalistes devant la raffinerie de Feyzin en grève Crédits : Konrad K. - Sipa

François Hollande lui-même se pose la question dans des propos rapportés par Le Monde d’aujourd’hui : quel est l’avenir du syndicalisme ?

La question semble pertinente à l’heure où la CGT, accusée de radicalisation, appelle à la grève générale et au blocage des raffineries tandis que la CFDT exclut le retrait de la loi El Khomri et envisage l’entreprise comme une « collectivité humaine ». Le syndicalisme doit-il œuvrer pour un compromis entre le patronat et les salariés ? Doit-il au contraire se présenter comme un contre-pouvoir radical ? L’opposition entre syndicalisme réformiste et conservateur portée par le gouvernement suffit-elle à décrire le syndicalisme aujourd’hui ?

Les instances représentatives patronales ont approuvé majoritairement la première mouture de la loi El Khomri, défendant un texte qu’elles estimaient nécessaire pour relancer l’emploi en France. Alors, le patronat est-il trop libéral, comme l’accusent les opposants à la loi Travail ? A-t-on vraiment besoin d’une réforme en profondeur du code du travail, et notamment de cette inversion de la hiérarchie des normes, censée favoriser une négociation au plus près de l’entreprise ?

Ecoutez ici la deuxième partie.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......