LE DIRECT
Pierre Rosanvallon chez lui en 2011

La démocratie est-elle encore représentative ?

15 min
À retrouver dans l'émission

Les Nuits debout sont-elles un symptôme de plus d'une crise de la représentation ? L'historien Pierre Rosanvallon, spécialiste des mutations de la démocratie, nous livre ses réflexions. Et en seconde partie d'émission, Alain Finkielkraut nous parle de Nuit Debout.

Pierre Rosanvallon chez lui en 2011
Pierre Rosanvallon chez lui en 2011 Crédits : Andersen Ulf - Sipa

Pas d’affiliation à un parti ou à un syndicat, pas de revendications, mais des assemblées citoyennes et une volonté de reprendre la parole : les Nuits Debout qui se déroulent désormais un peu partout en France sont-elles avant tout un symptôme de plus d’une crise de la représentation ? De l’incapacité des partis et des syndicats de réellement représenter les citoyens ?

« Pour les citoyens, le défaut de démocratie signifie ne pas être écoutés », écrivait Pierre Rosanvallon dans son livre Le bon gouvernement publié en août.

Alors la démocratie représentative est-elle à bout de souffle ? Comment repenser nos institutions ? Faut-il chercher du côté de la démocratie participative, ou est-ce un terme galvaudé ?

Et en seconde partie d'émission, nous sommes rejoints par l'essayiste et académicien Alain Finkielkraut, chassé samedi soir de la place de la République.

Ecoutez ici la deuxième partie de l'émission.

Chroniques

7H56
4 min

Les Idées claires

Intolérance

Bibliographie

Intervenants
  • historien, titulaire de la chaire d'Histoire moderne et contemporaine du politique au Collège de France
  • Philosophe, académicien, et producteur de l'émission "Répliques" sur France Culture
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......