LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

L’économie de nos erreurs : Daniel Kahneman est l’invité des Matins

27 min
À retrouver dans l'émission

On connaît bien la manière dont les biais peuvent altérer un jugement. On parle moins souvent du bruit. Et pourtant.

.
. Crédits : Edward Olive / EyeEm - Getty

Après  avoir pendant longtemps postulé que les agents économiques se  caractérisaient par leur parfaite rationalité, c’est-à-dire par la  compréhension et la hiérarchisation maîtrisée de leurs propres intérêts,  l’économie s’est peu à peu ouverte, en s’appuyant sur la psychologie, à  la complexité des processus de décision. Ce que l’on appelle  « l’économie comportementale » est peu à peu parvenue à montrer que  notre jugement ne tend pas automatiquement vers la rationalité, mais est  au contraire en permanence piégé par l’esprit humain lui-même, qu’il  s’agisse de ce que l’on appelle les multiples « biais » ou bien de la  variabilité aléatoire des processus mentaux. 

Néanmoins,  cette prise en considération des failles de nos jugements est aussi une  chance : en découvrant la vulnérabilité de notre esprit, mais aussi  l’éventail parfois terrifiant de ses conséquences dans l’ensemble de nos  existences (dans les domaines politique, économique, juridique, social,  environnemental, personnel…), l’économie nous rend aussi capables de  mieux maîtriser nos facultés intellectuelles, nous offrant l’espoir de  vivre dans une société un peu plus juste et mieux organisée. Il y a donc  une mauvaise nouvelle, et une bonne nouvelle : nous ne sommes peut-être  pas déjà pleinement rationnels, mais nous pourrions bien le devenir. 

Nous  en parlons avec Daniel Kahneman. Il est spécialiste de psychologie  cognitive et d’économie comportementale, professeur émérite à l’Université de Princeton et prix Nobel d’économie (2002). Il est l’auteur de Système 1 / Système 2. Les deux vitesses de la pensée, et cosigne à présent Noise. Pourquoi nous faisons des erreurs de jugement et comment les éviter, avec Olivier Sibony et Cass R. Sunstein. 

Un psychologue en économie

Qu'est-ce que cela signifie, d'être un psychologue travaillant en économie ?

Comme psychologue, je ne travaille pas directement en économie, mais notre travail a eu une influence sur l'économie du comportement, c'est-à-dire au fond l'économie inspirée de la psychologie.

Vous vous êtes penché sur les raisons pour lesquelles on commet des erreurs de jugement. Pourquoi cela vous intéresse ?

Les économistes cherchent à savoir si l'on agit raisonnablement, dans son propre intérêt. Le dernier objet de ma recherche, ce sont les différences de biais : le fait que chaque individu a ses biais personnels, et ne parviendra pas aux mêmes conclusions que son voisin. C'est le bruit.

L'erreur et le bruit

Quelle est justement la différence entre le bruit et les autres manières de faire erreur ?

Il y a de nombreuses raisons qui expliquent les différences de jugement entre individus et les erreurs. Ce qui nous intéresse ici, ce sont des systèmes : les institutions juridiques, les assurances... Il y a des personnes, dans ces institutions, qui portent des jugements individuels qui engagent l'institution derrière, et si ces jugements diffèrent, c'est une source d'injustice et d'efficacité.

Dans Noise, il est question des juges mais aussi des médecins : sur une même maladie, ils peuvent produire des jugements différents. Comment est-ce possible ?

Les gens sont bien plus différents dans leur manière de voir le monde qu'ils ne le pensent. Nous sommes tous convaincus de voir le monde tel qu'il est, et donc nous partons du principe que les autres voient le monde de la même manière. Or ce n'est pas le cas. Dans les faits, chacun d'entre nous, à nombre d'égards, a une vision très différente des autres. Dans une compagnie d'assurance, les différences entre souscripteurs sont cinq fois plus importantes que ce que l'on croirait.

Le bruit existe même dans des problèmes très simples, quand différents individus écoutent un même candidat pour une embauche, par exemple.

L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
Stagiaire
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......