LE DIRECT

Arts plastiques : les choix d'Antoine Compagnon

6 min
À retrouver dans l'émission

Antoine Compagnon visite a sa manière les musées. Il aime par exemple aller voir des expositions d'un artiste dans différentes villes. Ainsi il a vu Jeff Koons au Whitney Museum à New York et à Beaubourg. Deux scénographies différentes qui démontrent que chaque pays a son interprétration culturel d'un même artiste.

Il aime aller dans les petits musées parisiens (Jacquemart-André ou Luxembourg), plus que dans les grands musées de la capitale qui sont très fréquentés. Sa parade, y aller le soir du 31 décembre, seul moment où les grands musées sont déserts.

Clin d'oeil à Louvre Lens et Pompidou Metz qu'il trouve remarquables.

Biographie Antoine Compagnon

Professeur à l’Université Paris IV, au Collège de France et à l'Université de Columbia, historien de la littérature française spécialiste du structuralisme et écrivain. Auteur de la réplique au célèbre article du Times sur le déclin de la culture française (Que reste-t-il de la culture française ? par Donald Morrisonsuivi de Le Souci de la grandeur par Antoine Compagnon, Denoël, 2008).

Il fait partie, entre 2006 et 2011, du Haut Conseil de l'éducation et, entre 2006 et 2013, du Haut Conseil de la science et de la technologie.

Pendant l'été 2012, il propose une chronique quotidienne sur France Inter sous le titre Un été avec Montaigne accompagnée des lectures du comédien Daniel Mesguich. Cette chronique donnera lieu à la publication d'un ouvrage qui constituera un grand succès de librairie de l'été suivant (France Inter/Les équateurs). Il revient sur cette station dans le cadre de la grille d'été 2014 afin d'assurer une chronique intitulée Un été avec Baudelaire. L'ensemble des ouvrages en cliquant ici.

A paraître octobre 2015 : L’âge des lettres (ed Gallimard)

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......