LE DIRECT
Edward P. Thompson

La formation de la classe ouvrière anglaise d'Edward P. Thompson

13 min

C'est l'ouvrage qu'a choisi Thierry Labica, maître de conférences en études britanniques à l’Université Paris Nanterre, auteur de L’hypothèse Jeremy Corbyn. Une histoire politique et sociale de la Grande-Bretagne depuis Tony Blair (2019)

Edward P. Thompson
Edward P. Thompson Crédits : Klaus Rose\ullstein bild - Getty

Dans les années 1790, il se produisit une sorte de « Révolution anglaise », qui exerça une influence profonde sur la formation de la conscience de la classe ouvrière après les guerres. Il est vrai que l’élan révolutionnaire fut étranglé au berceau : il en résulta d’abord amertume et désespoir. La panique contre-révolutionnaire des classes dominantes s’exprima dans tous les aspects de la vie sociale : dans ses réactions face au syndicalisme, à l’éducation, aux sports et aux mœurs du peuple, à ses lectures, à ses sociétés à ses droits politiques […] Au cours des décennies qui suivirent 1795, on assista à une coupure profonde entre les classes en Grande-Bretagne. Les ouvriers furent renvoyés à une situation d’apartheid, dont les effets se font encore sentir aujourd’hui dans les subtilités de la discrimination sociale et culturelle » - Edward P. Thompson

Intervenants
  • Maître de conférences en langues et littératures anglo-saxonnes à l'université Paris-Nanterre
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......