LE DIRECT

Louis Pasteur au ministre de l’éducation Gustave Rouland

4 min
À retrouver dans l'émission

Paris, le 12 Janvier 1859

Monsieur le Ministre,

Votre Excellence a daigné me permettre d’installer un laboratoire dans le pavillon que l’on a été obligé de construire, par raison de symétrie, en avant de la façade principale du bâtiment de l’Ecole Normale Supérieure. Sur les ordres de Votre Excellence, l’architecte a consacré les derniers fonds qui restaient de l’allocation, portée pour cette construction, au budget du Ministère d’Etat, à l’établissement de fourneaux et de cheminées à l’usage d’un laboratoire de chimie. Mais ce n’est là qu’une portion minime des frais de cette installation. Il reste à couvrir les dépenses relatives à l’arrivée du gaz, à la pose des tuyaux et accessoires ; aux conduites pour l’eau et à la menuiserie de première nécessité telle qu’armoires, tables, tablettes.

J’ose espérer que Votre Excellence ne voudra pas m’imposer ces acquisitions qui sont tout à fait mobilières et également propres à des services, scientifiques ou autres, de quelque nature qu’ils soient.

J’espère également que Votre Excellence voudra bien mettre à ma disposition les fonds nécessaires à l’achat de trois ou quatre litres de mercure, acquisition dispendieuse mais indispensable dans l’installation du laboratoire.

Toutes ces dépenses réunies, que j’ai dû faire à mes risques et périls, n’atteignent pas la somme de deux mille francs.

Je suis heureux Monsieur le Ministre de pouvoir ajouter en terminant cette demande, que dans ce modeste laboratoire, que je dois à la sollicitude éclairée de Votre Excellence, pour tout ce qui intéresse la prospérité de l’Ecole Normale, je suis arrivé, dans ces derniers temps, à des résultats très dignes d’intérêt, dont l’annonce a produit à l’Académie des Sciences une vive impression. Ce sont des faits nouveaux relatifs à la fermentation alcoolique dont les détails se trouvent dans les Comptes-rendus de la Séance de l’Académie du 20 Décembre 1858.

Je m’efforcerai d’acquérir de nouveaux titres à l’estime du monde savant, persuadé en agissant ainsi, que je ne saurais mieux honorer la mission que Votre Excellence a bien voulu me confier dans la direction des Etudes scientifiques de l’Ecole Normale

Je suis avec un profond respect, Monsieur le Ministre de Votre Excellence, Le très humble et très dévoué serviteur

L. Pasteur

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......