LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
En mai 2019, le PDG fondateur d'Amazon Jeff Bezos a présenté son nouveau projet : Blue Moon, un lanceur pour aller sur la Lune, et à terme coloniser l'espace. Exemple de station future sur l'illustration à côté de lui.

Le joyeux Noël d'Amazon

4 min
À retrouver dans l'émission

250 000 personnes embauchées pendant les fêtes, 250 millions d'euros d’impôts payés en France et 4,5 milliards de chiffre d'affaires : opération transparence pour Amazon. Son PDG, Jeff Bezos, a pris la direction de la Lune.

En mai 2019, le PDG fondateur d'Amazon Jeff Bezos a présenté son nouveau projet : Blue Moon, un lanceur pour aller sur la Lune, et à terme coloniser l'espace. Exemple de station future sur l'illustration à côté de lui.
En mai 2019, le PDG fondateur d'Amazon Jeff Bezos a présenté son nouveau projet : Blue Moon, un lanceur pour aller sur la Lune, et à terme coloniser l'espace. Exemple de station future sur l'illustration à côté de lui. Crédits : MARK WILSON - Getty

Au nom de tous les Amazoniens, nous souhaitons à tous de joyeuses vacances et une fantastique année 2020. Cette saison des fêtes a été la meilleure de tous les temps. Jeff Bezos, dans un communiqué publié le 26 décembre 2019.

Selon les données collectées par Mastercard, le commerce en ligne aurait grimpé de 20% par rapport à l'an passé au niveau mondial.   

Et en France ? Quid de l'effet grève sur les ventes du géant américain ? Le saura-t-on un jour ? Mystère et boule de gomme. Amazon n'a aucune obligation de le dire. Mais, dans une opération transparence, la firme de Seattle dit réaliser en France 4 milliards et demi d'euros de chiffre d'affaire en 2018, ce qui parait tout petit comparé à ses ventes annuelles mondiales qui s'élevaient l'an dernier à 160 milliards d'euros.

Extrait des documents publiés par Amazon pour ses résultats du troisième trimestre 2019.
Extrait des documents publiés par Amazon pour ses résultats du troisième trimestre 2019. Crédits : Amazon

160 milliards d'euros en 2018, 237 milliards en 2019. La très bonne saison 2019 saute aux yeux. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

L'an dernier, Amazon était 18ème mondial pour le chiffre d'affaires. Cette année, le géant américain se classe 13ème.   

Amazon croît comme une start-up

"La croissance d'Amazon est comme celle d'une start up" écrit le magazine Fortune qui chaque année produit ce classement. Ses profits ont augmenté de 232% en un an.  

Oui 2019 fut une bonne année sur le plan financier.... mais beaucoup moins sur le plan médiatique.   

L'un des deux A de Gafa effraie de plus en plus, et pas que les activistes français qui se sont fait déloger des entrepôts d'Amazon, comme ici à Lyon pour le Black Friday.   

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Cette année, les critiques sont venues de partout.   

Amazon climaticide, pour les ONG comme Attac ou les Amis de la terre.  

Amazon destructeur net d'emploi, au moins 10 000 selon les calculs de l'ancien secrétaire d'état au numérique Mounir Majoubi intitulé : Amazon : vers l'infini et pole emploi.    

Amazon qui ne respecte pas ses obligations d'informations contractuelles pour ses objets connectés, ça c'est Que Choisir.  

Amazon, condamné par la justice française à 4 millions d'euros pour des clauses abusives envers ses fournisseurs.  

Amazon déjà épinglé par la commission européenne pour avoir bénéficié d'arrangement fiscaux illégaux avec le Luxembourg où se trouve son siège européen, et cette fois soupçonnée d'utiliser les données issues des détaillants qui vendent sur son site pour enfreindre les règles de la concurrence. Une enquête a été ouverte l'été dernier par Margareth Vestager, la commissaire européenne.    

Amazon qui a même réussi à susciter un mouvement de contestations coordonné de ses salarié.es en Europe et aux Etats Unis, au printemps une quasi première. Cadence trop rapide, contrôle permanent du temps de travail et des performances, suppression des pauses, application discutable des conventions collectives, de l'avis des syndicat le bilan social d'Amazon n'est pas à la hauteur de ses ambitions...   

Les réponses d'Amazon à ces critiques

A toutes ces critiques, Amazon a des réponses, et cette année Amazon communique par communiqués et attachées de presse interposés. 

Climaticide nous ?  Impossible, le PDG s'est engagé à atteindre la neutralité carbone en 2040.  

Destructeur d'emploi? Faux, Amazon, c'est 30 000 emplois créées en France, 10 000 salariés, 10 000 utilisateurs de sa plateforme de vente, et 10 000 emplois de service.  

Soucieux d'apporter, je cite le PDG d'Amazon France, "un éclairage plus concret sur notre contribution au financement des services publics et du modèle social français", Amazon a même publié cette année le montant de ses impôts payés en France l'an passé : 250 millions d'euros.  

250 millions... que dire de ce chiffre ? 

Pas grand chose car c'est un chiffre qui mélange allègrement les choux et les carottes. Ci-dessous, l'explication d'Amazon. 

Ces prélèvements se répartissent en deux catégories. Les impôts, cotisations et taxes dont Amazon est directement redevable. Ils incluent en particulier l’impôt sur les sociétés, les impôts locaux (CFE, CVAE…) ou encore les cotisations sociales patronales. Les impôts, contributions et taxes que nous collectons auprès de nos clients, de nos collaborateurs et d’autres tiers puis reversons au Trésor Public ou aux organismes sociaux. Ces derniers comprennent notamment la TVA et les cotisations sociales salariales, ainsi que la CSG et la CRDS. Les prélèvements obligatoires se sont élevés à plus de 250 millions d’euros, dont plus de 150 millions d’euros correspondent à des prélèvements directs (impôt sur les sociétés, cotisations patronales, impôts locaux, etc.). Réponse aux questions que j'ai posé par mail aux attachées de presse d'Amazon. 

Dans ces 250 millions d'euros, on trouve donc des impôts qu'Amazon ne paye pas mais collecte pour l'Etat, la TVA, les cotisations sociales... On y trouve aussi les cotisations patronales, les impôts locaux, ET le fameux impôt sur les sociétés. 

Impossible de le comparer aux profits que fait Amazon en France, puisqu'on ne connait aucun des deux chiffres. Impossible bien sur de savoir combien Amazon paierait d’impôt si elle ne pratiquait pas l'optimisation fiscale, certes légale, mais peu contributrice pour les services publics. 

On ne peut même pas comparer ce que paie Amazon en impôt, par rapport aux entreprises du CAC 40, qui cotées en France sont tenues à plus de détail.        

Vers l'infini et au delà....

250 millions d'euros, on sait que c'est un sixième de ce que Jeff Bezos a gagné en 3 jours en vendant une partie de ses actions Amazon en août. Chaque année, il prévoit de vendre 1 milliard de dollars d'action. Pour quoi faire ? Pour transporter l'humanité dans l'espace, où dit-il les ressources sont illimitées. Son projet s'appelle Blue Origin, le prototype qu'il a présenté en mai Blue Moon, et cette fois promet-il, si on retourne sur la Lune, ce sera pour y rester....   

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Infinie est l'ambition d'Amazon, qui dans un lointain Noël, pourrait bien nous annoncer avoir sauvé l'humanité. 

Marie Viennot

Ci-dessous une très bonne vidéo (en anglais) qui explique le projet Blue Origin. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Et la chanson qui accompagne la fin de la bulle de la dernière bulle de l'année. Bonne année à toutes et tous ! 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......