LE DIRECT
La France a proposé deux batiments, l'un à la Défense, l'autre dans le centre de Paris, et on ne sait pas encore quel sera le choix final.

Paris, place financière la plus attractive du monde...

3 min
À retrouver dans l'émission

Cocorico. Brexit oblige, l'Autorité Européenne de supervision des banques va déménager de Londres à Paris. A quoi ça sert? Est-ce une bonne nouvelle pour la France? Son attractivité? Son économie? Et pour la régulation?

La France a proposé deux batiments, l'un à la Défense, l'autre dans le centre de Paris, et on ne sait pas encore quel sera le choix final.
La France a proposé deux batiments, l'un à la Défense, l'autre dans le centre de Paris, et on ne sait pas encore quel sera le choix final. Crédits : BERTRAND BODIN - AFP

Cette semaine, la France a marqué un point de plus dans la course post brexit, catégorie Finance.  Dans cette course au dépeçage de la City de Londres, il y avait une pièce maitresse à ne pas manquer, l'autorité bancaire européenne. 

Bingo, c'est Paris qui est sorti du chapeau, car oui la finale face à Dublin s'est faite au tirage au sort.  

L'Autorité Bancaire Européenne est l'une des autorités créée pour réguler le secteur financier après la crise de 2008. Elle transforme les directives communautaires en règles applicables aux banques. A sa tête un italien, Andréa Enria, qui contrairement à Mario Draghi n'est jamais passé dans le privé, une carrière entière dans la finance publique.   Dans cette vidéo, à la 13ème minute, vous l'entendrez raconter les débuts de l'autorité qu'il préside, à l'occasion de ses 5 ans.  

Nous nous sommes sentis souvent seuls face à une charge de travail, énorme, des ressources limitées et parfois une base légale très faible pour faire ce qu'il y avait à faire.... Andréa Enria, président de l'ABE.   

Le président remercie ensuite son personnel... Ceux là même qui vont déménager bientôt à Paris. 159 personnes venus de 24 pays. Si peu... vous dites vous peut être, mais attention ces emplois sont des aimants à profession financière.   

Un aimant à professions financières  

De la Présidence à Bercy au lobby bancaire, tout le monde est d'accord, ces 150 régulateurs décuplent l'attractivité financière de la place de Paris.   

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"C'est un signal très positif pour l'attractivité de la place financière de Paris" écrit la fédération bancaire française. Avec les mesures prises par le gouvernement , l'arrivée de l'ABE font de Paris "l'une des places les plus attractives au monde", commente Bercy.

Comme Paris a déjà l'Autorité Européenne des Marchés Financiers européens, cela fait deux régulateurs chez nous.  Dans le match contre Francfort pour être la "City continentale", il y a dorénavant quasi égalité, Francfort ayant la BCE, l'autorité de supervision des banques (à la BCE aussi, dirigée par une Française, Danièle Nouy), et l'autorité chargée des assurances

Il sera plus facile de se rencontrer, et d'échanger. C'est important de savoir dans quelle direction s'oriente la réflexion du régulateur" explique Arnaud de Bresson, délégué général d'Europlace, association qui représente la place financière de Paris.   

Important pour s'y préparer? Pour les influencer?   Le mot lobbying n'est jamais utilisé, mais c'est une pratique courante, légale, transparente même et observé par les ONG, comme Corporate Europe Observatory.     

Sur internet sont consignées tous les rendez vous du président de l'autorité bancaire. On y trouve en majorité des représentants du secteur, venus partager parfois, je cite: "des idées sur les affaires de régulation".     

Maintenant que ce président et son équipe vivent à Paris, les rencontrer sera plus facile, plus fortuit peut être aussi, et potentiellement non consignables...   

Tous les experts financiers de la place de Paris, peuvent aussi dorénavant espérer intégrer plus facilement le pool des "conseillers", car les organisations publiques font régulièrement appel à leur service, comme l'illustre cette infographie produite par CEO sur la BCE. 

Les conseillers de la Banque Centrale Européenne recensés par l'ONG Corporate Europe Observatory.
Les conseillers de la Banque Centrale Européenne recensés par l'ONG Corporate Europe Observatory. Crédits : Corporate Europe Observatory

Le choix de la finance, un bon choix pour la France?   

On ne saura jamais vraiment après quels marchandages, Paris est arrivé en finale, face à Dublin, et a damé le pion à Bruxelles, Luxembourg, Francfort, Varsovie, Vienne et Prague (voir ici cependant un article des Echos publié après la diffusion de la bulle).  Le lobby financier et le gouvernement mettent en avant les réformes du droit du travail, de la fiscalité, l'expertise de la France dans la régulation.  Mais sur ce point les avis sont partagés.  

N'est ce pas la France qui a freiné des quatre fers quand la commission a proposé de séparer les activités bancaires? N'a t-elle pas aidé à enterrer la taxe sur les transactions financières? remarque Jezabel Couppey Soubeyran, économiste spécialisée dans les questions bancaires.  

Pourquoi n'a-t-elle pas vu de conflit d'intérêt quand l'un des dirigeants de BNP Paribas a pris, sans transition, la direction de la banque de France?  

Et le choix de la finance, est-ce un bon choix économique pour la France?  Des études, de l'ocde, et de divers chercheurs ont beau montrer qu'il peut y avoir un lien négatif entre croissance et finance, mais le tapis rouge est déroulé par tous, quelle que soit la couleur politique, de l'Etat, à la région, en passant par la ville, sans réel débat.  Pourtant, débat il pourrait y avoir. Des anciens de la finance tentent de lancer le concept de "malédiction de la finance", comme il y a une "malédiction des matières premières", pour montrer que l'excès de finance peut être réellement dommageable pour une économie. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

C'est François Hollande qui a même commencé. C'est sous sa présidence qu'a été voté l'exonération totale d'impôt sur le revenu de tous les nouveaux arrivants sur le sol fiscal français, pendant 5 ans.   

"Hauts salaires de la finance vous êtes les bienvenus chez nous"... mais attention traders, vos bonus ne compteront pas dans vos indemnités de licenciements! Les députés viennent d'adopter un amendement en ce sens dans le projet de loi, non pas de finance, mais de ratification des ordonnances de la loi travail. Voici les patrons des banques qui veulent s'installer à Paris rassurés. C'est aussi, a dit la ministre du travail, "pour la justice sociale".   

Marie Viennot  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......