LE DIRECT
En France, les cantines plafonnent à moins de 4 % de leurs achats alimentaires en bio en 2019.

La cantine bio, c’est moins cher

3 min
À retrouver dans l'émission

Alors que Cédric Villani débute sa campagne pour les municipales en annonçant une cantine bio à 100% pour les petits parisiens, on se demande quelle est la situation actuelle de la part "bio" à la cantine ?

En France, les cantines plafonnent à moins de 4 % de leurs achats alimentaires en bio en 2019.
En France, les cantines plafonnent à moins de 4 % de leurs achats alimentaires en bio en 2019. Crédits : MYCHELE DANIAU - AFP

Aujourd’hui, en cette période de rentrée scolaire et après que Cédric Villani ait débuté sa campagne pour les municipales en annonçant une cantine bio à 100% pour les petits parisiens, provoquant ainsi le rire sous cape de ses concurrents se gaussant de son peu de compétence en gestion de collectivité locale, je me suis penché sur un guide tout à fait singulier. Et je le dis tout net, je pense sérieusement que la chose peut vous permettre de vous projeter à la tête d’une mairie, fort d’un apport massif de nombreuses voix de parents d’élèves. À un moment crucial de notre vie démocratique où l’on nous annonce pas mois de 50% de maires sortants qui ne vont pas se présenter en mars prochain, voici donc un document que tout futur candidat ou apprenti candidat doit lire, un guide de première nécessité politique, quel que soit votre parti politique. La chose s’intitule "Cantines Bio : Le Guide pratique des élus" et ça vous remet quelques pendules à l’heure côté gestion de l’alimentation de nos enfants et, in fine, côté santé publique. 

Alors d’abord, quelle est la situation actuelle ? Et bien, tout simplement déplorable ! Aujourd’hui en France, les cantines plafonnent à moins de 4 % de leurs achats alimentaires en bio et aucune étude sérieuse ne montre la part du local et des signes officiels de qualité. Vous me direz, oui, mais la loi issue des États Généraux de l’Alimentation récemment votée demande d’atteindre 30% de durable et 20% de bio d’ici à 2022 et ça devrait donc s’arranger. Oui, mais non, car existe encore aujourd’hui le blocage des blocages, l’argument massue qui stoppe tout débat et toute avancée : ça coûte trop cher ! 

Et bien amis futurs élus, apprenez bien l’argumentaire et le processus de l’équipe de Un plus bio qui a rédigé ce guide et répandez-vous en campagne avec ce slogan qui va vous rapporter des voix à coup sûr : le bio, c’est moins cher ! 

Et d’abord les chiffres de la réalité. Depuis la création de l’Observatoire de la restauration bio et durable, développé par Un Plus Bio, les données récoltées dans plus de 3 000 cantines qui servent des produits bio montrent que leur coût matière n’est pas plus élevé que chez les autres. Mais attention, ce levier pour contenir les prix n’est pas suffisant. Je ne vais pas dans cette chronique rentrer dans les détails extrêmement précis et pertinents de ce guide mais retenons quand même la première piste importantes qu’ils proposent : réduire le gaspillage alimentaire. Parce que rappelons quand même que les cantines jettent, tenez-vous bien : un tiers de ce qu’elles achètent. Avec ce que Un plus bio appelle une « double peine », car il faut ensuite financer le traitement des ordures ménagères qui en découlent. Un plus Bio propose ainsi de mettre en place des campagnes de pesées quotidiennes dans les réfectoires en instituant une chaîne de tri à la sortie du service par les convives eux-mêmes, de travailler le type de recettes, la taille des portions, le surplus cuisiné, la formation des chefs…etc. 

Bref, en une vingtaine de pages téléchargeables gratuitement sur le site de l’association, d’une pédagogie sans faille avec les notes d’humour qui vont bien, Cédric Villani peut s’avancer dans sa campagne sans peur d’être contredit, il trouvera même un chapitre intitulé "Comment réagir face aux collectifs citoyens ?" qui devrait définitivement le détendre pour la suite !

Pour aller plus loin

Un Plus Bio, le premier réseau national des cantines bio 

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......