LE DIRECT
Une intrigue métaphysique

L’effet Meillassoux : une intrigue métaphysique

3 min

Aurélien Bellanger évoque aujourd'hui deux livres qui n’existent pas... Ou plutôt, des livres qui n’ont pas été édités, et que très peu de gens ont lu...

Une intrigue métaphysique
Une intrigue métaphysique Crédits : CSA Images - Getty

Le premier livre, c’est la thèse du métaphysicien Quentin Meillassoux, une thèse soutenue à la fin des années 90, Sur l’inexistence divine, et l’autre c’est la réponse à celle-ci par le romancier et philosophe Mehdi Belhaj Kacem, une réponse qui s’appelle L’effet Meillassoux, et qui prétend raconter à quel point cette thèse inédite, qu’il s’est procuré, mieux qu’un bootleg de Dylan, sur une clé USB dérobée à la bibliothèque de l’école Normale Sup, serait le dernier grand livre de philosophie du XXe siècle.
Sur internet, ce livre promis par Mehdi Belhaj Kacem, L’effet Meillassoux, est annoncé pour le 31 décembre 2099.

Le compte rendu que fait en attendant Mehdi Belhaj Kacem de sa lecture pirate de la thèse de Meillassoux ne manque en tout cas pas d’enthousiasme : “il y a, déclare-t-il, dans ce livre un feu qu’il faut tout bonnement remonter aux jeune Schelling, au Hegel de la phénoménologie de l’esprit, à Nietzsche à son meilleur. »

J’avais lu, en 2006, le premier livre de Meillassoux, un livre donc postérieur à cette thèse mythique, un livre qui s’appelait Après la finitude, et qui s’attachait à démontrer la nécessité de la contingence. Pourquoi le libraire que j’étais alors l’avait lu ? Parce que des clients m’avaient dit qu’il s’agissait du plus grand livre de philosophie de la décennie. Des clients qui se sont avérés être, c’est finalement un moment assez touchant de ma vie de libraire, les propres parents du métaphysicien.
Était-ce un livre génial ? Je ne sais pas. Mais qu’après 15 ans je m’en rappelle assez bien est plutôt bon signe. 

L’enthousiasme de Mehdi Belhaj Kacem, à propos de la thèse fantôme de Quentin Meillassoux, est moins nuancé.
On serait là face à « un livre assurément génial, de la part d’un auteur conscient de son génie, dans l’orgueil le plus hautain comme dans la plus extrême modestie (...) : l’auteur sait quelle chance il a eu, si tôt, d’être foudroyé par quelques idées maîtresses inouïes, s’imposant avec la force d’universelles évidences futures. »

L’ancien librairie en moi salue l’excellent argumentaire de vente. Hélas, l’œuvre demeure inédite, et ce n’est pas là le moindre de ses mystères.

L’effet Meillassoux 

L’effet Meillassoux qui serait de l’ordre d’un retour aux choses même, « comme au bon vieux temps antiques ou médiévaux » ? La brusque réouverture d’une possibilité métaphysique qui sera connue après lui sous le nom de réalisme spéculatif.
Mais l’effet Meillassoux, pour Mehdi Belhaj Kacem, serait beaucoup plus que cela encore.

Qu’est-ce que Meillassoux a justement à vendre, quelle est sa percée métaphysique décisive ? C’est d’avoir établi la nécessité de la contingence. Il est nécessaire que rien ne le soit.
On jugera, selon ses préférences, cette décision philosophique absurde ou merveilleuse. Sans me prononcer, je trouve pour ma part qu’un univers où tout serait contingent a presque autant de charme que l’univers absolument nécessaire de Spinoza.
La vision métaphysique que j’en ai furtivement me glace et m’enchante également.
Que tout soit absolument tenu, ou totalement desserré, cela participe bizarrement du même sublime métaphysique.

Le monde de Meillassoux est presque aussi beau que celui de Lucrèce — un monde d’atomes aléatoire. À ceci près que le clinamen, cher au philosophe antique, ne viendrait plus des rares trajectoires qui bifurquent au milieu d’une pluie d’atomes qui tombent en parallèle, mais qu’il tiendrait au contraire à ces rares mouvements, échappés du chaos, qui se coordonneraient soudain, et qu’on dirait pincés par la grâce.

Je me suis souvenu que je connaissais une phrase, une seule, de la thèse inédite de Meillassoux —  la plus centrale est la plus fascinante : que si Dieu n’existe pas, alors tout est possible, y compris que dieu existe.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......