LE DIRECT
Le jeu des devinettes, une expérience de pensée ?

Le jeu des devinettes, une expérience de pensée ?

3 min

Le jeu des devinettes, bien utile lors des voyages en voiture : vous le connaissez ? "À quoi est-ce que tu penses ?" : peut-être le plus primitif et le plus sophistiqué des jeux, car il propose une véritable expérience de pensée... Laquelle ?

Le jeu des devinettes, une expérience de pensée ?
Le jeu des devinettes, une expérience de pensée ? Crédits : CSA Images - Getty

J’ai fait un voyage en voiture avec mes enfants et inévitablement, à un moment, la question se pose : à quoi est-ce que tu penses ? 

Les devinettes en voiture

C’est le plus primitif et peut-être le plus sophistiqué de tous les jeux.
On pense à quelque chose, les autres nous interrogent et on a seulement le droit de répondre par oui ou par non. Voilà pour les règles, elles sont simples, des enfants de 4 ans peuvent jouer. Enfin, pas tout à fait : car j’ai rapidement découvert l’équivalent d’une faille logique dans les règles du jeu. Il est déconseillé en général, sinon éliminatoire, d’être trop spécifique : toujours partir du général, avant de viser l’individu, la catégorie, avant l’espèce. On ne dit pas : tu penses à un tigre avant d’avoir descendu soigneusement l’arbre de Porphyre des catégories aristotéliciennes. On ne dit pas tu penses à un tigre avant de savoir si la chose est vivante ou non-vivante, animée ou inanimée, sauvage ou domestique, tigrée ou tachetée. 

Mais avec ma fille de 4 ans, on peut, je l’ai découvert, se passer de tout ce travail préparatoire.
Il suffit de lui suggérer qu’elle pense à une licorne, et ça la rend tellement heureuse, qu’elle dit oui tout de suite — on est donc face à une question performative, sinon à une véritable inception.
Je n’ai pas poussé la tricherie, cependant, jusqu’à faire participer mon garçon de deux ans qui possède encore peu de concepts, et pense en général à la Pat Patrouille dans sa totalité informe — il suffit de lui dire «  Pat Patrouille ! », Et il répond alternativement soit qu’il y a un problème, soit qu’il part en mission.
Cela pourrait d’ailleurs donner lieu à des paris avec ses soeurs : on est sur un 50/50 parfait. Mais le jeu des devinettes est plus amusant, plus difficile aussi. J’y ai d’ailleurs triomphé…

Comment gagner à tous les coups

Triomphé en pensant à la ville de Rouen, vers laquelle nous roulions.
Mes filles n’ont pas pensé à la catégorie lieu : elles étaient, classiquement, sur une opposition vivant/non-vivant.

En tout cas leurs échecs répétés m’ont laissé le temps de réfléchir au jeu lui-même.
On était en fait dans cette expérience de pensée à laquelle il est possible de résumer la théorie de l’information : la taille algorithmique d’un objet, c’est le nombre minimum de questions binaires qu’il faut pour deviner ce que c’est. Et ça rend assez modeste sur la taille de notre pensée par rapport à, disons, une simple photographie. Quelle que soit la chose à laquelle on pense il est impossible de ne pas la faire deviner en moins de quelques coups.
Et même si on pense à un objet impossible, comme à un cercle carré, on ne pourra pas le cacher longtemps : tout adversaire un peu logique finira pas nous déjouer. 

La logique n’est peut-être que ça : une façon de structurer nos questions pour gagner en un minimum de coup. Viser toujours le général, ne jamais se laisser prendre à revers en tombant trop vite dans le particulier.
Mais existe-t-il une sorte de martingale absolue, de pensée qui ne se laisserait jamais deviner ?

Je veux rendre justice au génie bergsonien de ma fille : c’était bien à une licorne, qu’elle pensait, quand j’ai parlé d’une licorne, car il n’y pas d’objet fixe, jamais, dans la pensée mouvante : à quoi est-ce qu’on pense, en général, sinon à rien, des choses qui défilent. 

Ce n’est pas un hasard si ce jeu, on y joue en voiture.
La pensée ce n’est pas une collection d’objets, c’est une manière de se mouvoir entre eux.
Il n’y a donc rien à deviner, sinon que la devinette est une façon particulière de faire défiler les objets, et de se donner à croire mutuellement qu’ils existent. 

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......