LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La Cinémathèque de France Culture

le dimanche de 20h à 21h

Dans les années 1940, les grands films de Renoir, Cocteau, Hitchcock ou Lubitsch donnaient lieu à des versions spécialement enregistrées pour la radio. Archives d'écrans sans images, à réécouter tout l'été.

Félicie Nanteuil, de Marc Allegret - tourné en 1942 - sorti en 1945 Un film de Marc Allégret, d'après Histoires comiques d'Anatole France, dialogues de Marcel Achard, musique de Jacques Ibert. Adaptation radiophonique de Jean Thévenot, réalisation de Pierre Barbier. Avec Micheline Presle, Claude Dauphin et Louis Jourdan, qui interprètent les rôles qu'ils ont créés à l'écran, avec le concours de Jean Clarens, Charlotte Clasis, René Wilmet, Pierre Louis, Suzanne Nivette. L'enregistrement s'ouvre sur une répétition de théâtre entre M. Cavalier et Félicie Nanteuil. Il parle d'elle au directeur de l'Odéon, qui l'engage. Elle a beaucoup de succès, tandis que Cavalier est critiqué de toutes parts. Il tombe par ailleurs amoureux de Félicie, mais elle tombe amoureuse d'un autre, Robert de Ligny, et Cavalier devient fou de jalousie et se suicide. Félicie, coupable, a des hallucinations où elle voit Cavalier revenir, et quitte Robert.
La jeune Micheline Presle, âgée de 20 ans, et qui connaîtra par la suite le succès avec Le Diable au corps, fait déjà preuve d'un grand talent dans ce film. Achevé en 1942, il est interdit par les autorités allemandes, et ne sort sur les écrans qu'après la guerre. L'adaptation a été écrite par Curt Alexander, scénariste allemand d'origine juive, réfugié en France puis déporté, mort en 1943 dans un camp de concentration. Aujourd'hui très largement méconnu, le réalisateur Marc Allégret a tourné avec les plus grands acteurs de son temps, et découvert de nombreux talents : Fernandel, Raimu, Jean-Louis Barrault et Joséphine Baker, notamment. Dans les années 1930, il a réalisé Entrée des artistes où Louis Jouvet joue son propre rôle de professeur au Conservatoire. Outre Félicie Nanteuil, il a réalisé pendant l'Occupation Les Petites du quai aux fleurs (1944) où Odette Joyeux et Bernard Blier côtoient Gérard Philipe débutant. Et après la guerre, il a fait jouer Jeanne Moreau, Brigitte Bardot, Annie Girardot, Bourvil…

Macadam, de Marcel Blistène (1946) Mise en scène de Marcel Blistène, scénario de Jacques Viot, direction artistique de Jacques Feyder, musique de Cosma. Emission de Ned Rival, réalisée par Sady Petit. Avec Françoise Rosay, André Clément, Paul Meurisse, Simone Signoret et Jacques Dacquine. Sous-titre extrait de l'œuvre de Balzac : " Si le bon public pouvait voir les criminels tels qu'ils sont, il perdrait vite le goût de la racaille. "

Aujourd'hui tombé dans l'oubli, Marc Blistène a réalisé 10 films, du milieu des années 1940 à la fin des années 1950. Pour Macadam, le scénario et les dialogues sont de Jacques Viot, poète et journaliste pour Le Journal littéraire, avec une musique composée par Joseph Kosma. Tourné avec des acteurs de renom dont Françoise Rosay, il marque le début de la carrière cinématographique de Simone Signoret et Paul Meurice. Le film entend démystifier le milieu des petits truands : Madame Rose tient l'Hôtel Bijoux à Paris, mais n'hésite pas à pratiquer l'escroquerie. Victor, un de ses anciens amis, vient s'y réfugier alors qu'il est recherché, portant avec lui une mallette pleine d'argent...!

TOUTES LES DIFFUSIONS

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......