LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La publication de Howl (Allen Ginsberg), de Sur la Route (Jack Kerouac) et du Festin Nu (William Burroughs), trois livres qui ont valeur de manifeste.
Épisode 5 :

Jack Kerouac, une icône calcinée

59 min
À retrouver dans l'émission

La Cie des auteurs vogue toute cette semaine au rythme anti-conformiste de la mythique Beat Generation. Premier volet consacré à une des figures majeures de ce mouvement, The "Kings of the Beat": Jack Kerouac (1922-1969)

Jack Kerouac vers 1956
Jack Kerouac vers 1956 Crédits : Tom Palumbo

Rediffusion du 20 juin 2016

"Les fous, les marginaux, les rebelles, les anticonformistes, les dissidents...tous ceux qui voient les choses différemment, qui ne respectent pas les règles. Vous pouvez les admirer ou les désapprouver, les glorifier ou les dénigrer. Mais vous ne pouvez pas les ignorer. Car ils changent les choses. Ils inventent, ils imaginent, ils explorent. Ils créent, ils inspirent. Ils font avancer l'humanité. Là où certains ne voient que folie, nous voyons du génie. Car seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu'ils peuvent changer le monde y parviennent." > > Extrait de Sur La Route, Jack Kerouac

"Jazz Poet", c'est ainsi que se définissait Jack Kerouac, considéré comme le chef de file d'un mouvement nouveau dans les années 1950: la Beat Generation. Né Jean-Louis Kérouac en 1922 dans le Massachusetts, descendant d'une famille canadienne et bretonne, il se plonge dans la lecture dès son plus jeune âge et écrit son premier roman à 11 ans. La littérature est pour lui une sorte de refuge contre les conventions établies, patriarcales et conservatrices des États-Unis dans les années 1930-1940. Personnalité ambivalente, aux rêves effrénés de voyages et de grands espaces, de New-York à Mexico, il se cherche tout au long de sa vie entre alcool, excès et poésie, toujours entouré de Neal Cassidy, son alter-ego. Avec Sur La Route (publié en 1950), considéré comme le manifeste de la Beat Generation, il fondera la prose dite spontanée, frénétique et automatique, au rythme du jazz, sa plus grande inspiration : "Pas de pause pour penser au mot juste mais l'accumulation enfantine et scatologique de mots concentrés."

Portrait d'un écrivain devenu icône d'un mouvement malgré lui, avec Yves Buin, auteur de la biographie Jack Kerouac chez Folio/ Gallimard publiée en 2006 et Jack Kerouac, vendredi après-midi dans l'univers aux éditions Jean-Michel Place en 2000. Passionné de Jazz et de littérature américain, il a notamment publié Thelonious Monk en 1988 chez P.O.L.

En Compagnie des revues avec Eric Fottorino du 1 Hebdo: Brexit or not Brexit ...

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Et à 15h55, c'est l'heure de la poésie avec Jacques Bonnaffé

Bibliographie

Kerouac

KerouacYves BuinGallimard, « Folio classique », 2006

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......