LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Bret Easton Ellis à Los Angeles en 2013, pour la promotion de son film "The Canyons"
Épisode 1 :

La métafiction de Bret Easton Ellis

58 min
À retrouver dans l'émission

Avec son traducteur, nous tentons de percer le mystère de l'écrivain à partir de certaines de ses oeuvres.

Bret Easton Ellis à Los Angeles en 2013, pour la promotion de son film "The Canyons"
Bret Easton Ellis à Los Angeles en 2013, pour la promotion de son film "The Canyons" Crédits : Photo by Jason LaVeris/FilmMagic - Getty

Pierre Guglielmina est éditeur et traducteur. Il a notamment traduit trois des romans de Bret Easton Ellis : Glamorama, Lunar Park et Suite(s) impériale(s),  rassemblés dans le deuxième tome de l'édition de ses œuvres complètes dans la collection "Bouquins" chez Robert Laffont; ainsi que de White, le dernier livre de l'écrivain américain. 

Avec lui, nous tentons de percer le mystère d'un écrivain dont les interventions sont très médiatisées, mais qui en dit peu sur lui. C'est en particulier dans Lunar Park, où se mêlent autofiction, jeu sur sa propre oeuvre et souvenirs littéraires shakespeariens, que se cristallise cette idée. Le personnage prend les traits de l'auteur, mais vit dans une maison à "Elsinor Lane" : le parallèle avec Hamlet est ainsi posé. 

La paternité est le sujet central de l'oeuvre d'Ellis. - Pierre Guglielmina

Ainsi, les personnages du père, du fils, et du grand-père, s'entremêlent pour laisser le narrateur en proie à un vertige identitaire qui parcourt tout le roman - et dans lequel on peut lire, en creux, la manière dont Bret Easton Ellis réintègre la réception de ses propres romans, puisqu'il fait notamment allusion à American Psycho et à son travail d'écrivain. Autant d'indices disséminés, qui brouillent encore plus l'image de l'écrivain et qui constituent la richesse de son oeuvre. 

A 15h30 : la chronique littéraire de Michel Crépu, directeur de la Nouvelle Revue Française

Dans la deuxième partie de l'émission, nous parlons avec notre invité du dernier livre de Bret Easton Ellis, qui paraît en mai 2019 en France chez Robert Laffont. Intitulé White, il est présenté comme un ouvrage de "non-fiction" par son auteur, qui y livre son regard perçant sur le monde contemporain, celui de l'Amérique des années 2010, des réseaux sociaux - on peut notamment rappeler que Donald Trump figurait déjà dans American Psycho... Mais Pierre Guglielmina précise que "la non-fiction est comme une sorte de fiction pour Bret Easton Ellis". 

A 15h55 : les lectures de poésie proposées par Jacques Bonnaffé, qui nous fait découvrir cette semaine des poètes grecs contemporains édités par la maison "Le Miel des Anges". 

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat)

Chroniques
15H54
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
Des poètes grecs du XXIe siècle 3/4 : Poètes du XXIe siècle - Hàris Vlavianos

Bibliographie

BEE oeuvres complètes tome 2

Œuvres complètes, tome 2Bret Easton EllisRobert Laffont, "Bouquins" , 2016

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......