LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Illustration de Georges Rochegrosse aux Fleurs du mal, Ferroud, 1917.

Habiter poétiquement

58 min
À retrouver dans l'émission

Baudelaire occupa une quarantaine de logements à Paris. Cette "habitation poétique" de la ville se traduit aussi par une attitude spécifique, une attention particulière à son environnement qu'expriment ses écrits. C'est de "l'être au monde" baudelairien que nous parlons dans ce deuxième volet.

Illustration de Georges Rochegrosse aux Fleurs du mal, Ferroud, 1917.
Illustration de Georges Rochegrosse aux Fleurs du mal, Ferroud, 1917. Crédits : Rochegrosse

Dans une première partie, l'écrivain Didier Blonde nous parle du Paris de Baudelaire tel qu'il l'habita et l'écrivit. Dans une seconde partie, le poète et essayiste Michel Deguy évoque la "piété" baudelairienne.

"Les deux mains au menton, du haut de ma mansarde,

Je verrai l'atelier qui chante et qui bavarde;

Les tuyaux, les clochers, ces mâts de la cité,

Et les grands ciels qui font rêver d'éternité."

"Paysage", Les Fleurs du Mal.

A 15h30 Georges-Marc Habib de Page des libraires nous parle de L'Homme et le bois de Lars Mytting illustré par Heesang et Graphic Design (Gaïa, 2016), du disque Simple comme bonjour d'après Jacques Prévert, chanté par Domitille et Amaury, musique Marc Demais, Séverin Millet (Gallimard Jeunesse, 2016) et de La Vie intellectuelle en France en deux tomes dirigés par Christophe Charle et Laurent Jeanpierre (Seuil, 2016).

Et à 15h55 Jacques Bonnaffé lit Baudelaire.

MUSIQUE GENERIQUE: Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Chroniques
15H54
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
Réciter son Baudelaire 2/4 : La musique, on connait La musique souvent me prend comme une mer! (…) D'autres fois, calme plat, grand miroir/De mon désespoir!

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......