LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Ernest Hemingway en 1952 au Kenya
Épisode 1 :

L'envers de sa propre légende

58 min
À retrouver dans l'émission

La vie de l'écrivain américain Ernest Hemingway (1899-1961) s'est imprégnée d'une aura mythique au fil du temps : nous cherchons dans cette émission à explorer les dessous de la légende.

Ernest Hemingway à Cuba, en juillet 1940
Ernest Hemingway à Cuba, en juillet 1940 Crédits : Photo by Lloyd Arnold/Hulton Archive/Getty Images - Getty

Gérard de Cortanze est romancier, essayiste et directeur de collection chez Gallimard. Il a consacré plusieurs ouvrages biographiques à Hemingway, Prix Nobel de littérature en 1954 : Le Roman de Hemingway (Rocher, 2011) et Hemingway à Cuba (Gallimard, 2002). Dans ses travaux, il cherche à montrer que l'immense écrivain ne saurait être réduit à la légende que l'on a créée de son vivant. 

Pour cette première émission d'une série consacrée à Hemingway, nous essayons ainsi avec notre invité de démêler l'authentique de la légende, en traversant les mille vies du grand écrivain : soldat, chasseur, marcheur, boxeur, amoureux de Cuba, des corridas, époux et séducteur... Les anecdotes connues sur Hemingway, les considérations sur son physique, ont parfois eu tendance à effacer le grand écrivain. Nous croiserons dans cette émission la route de son ami John Dos Passos, et évoquerons ses relations avec les femmes. Si Hemingway s'est marié à quatre reprises, il dresse en effet dans son oeuvre des portraits féminins subtils qui forment comme des doubles oniriques de sa propre vie. 

Mais c'est surtout le paradoxe d'une vie à la fois solitaire, marquée par une fuite à travers l'alcool et l'évasion dans des voyages rythmés de rencontres et de découvertes, qui nous intéresse pour considérer les dessous de la légende Hemingway. Le jeune garçon, né au tournant du siècle, a connu dans son enfance les beautés d'une Amérique sauvage, au bord du Wallon Lake qui était encore peuplé par les Indiens. Déjà doté d'un goût prononcé pour l'écriture, il souhaite s'engager en Europe au moment de la Première Guerre mondiale. Il découvre ensuite le Paris de la lost generation, que nous évoquons dans la dernière émission de cette série. Paris est, avec Cuba, l'un des grands pôles essentiels de sa vie et de son oeuvre : il fréquente Gertrude Stein, découvre la peinture et comprend que la littérature est un métier. 

Hemingway partait en voyage pour pouvoir écrire. - Gérard de Cortanze

Si l'essentiel de l'oeuvre de Hemingway est conçue en-dehors des Etats-Unis, c'est sans doute parce qu'il cherche à fuir le puritanisme, l'hypocrisie, la prohibition, et un pays qu'il ne reconnaît plus. Il voyage énormément : en Afrique, en Italie - à Venise dans les années 1950, qui lui inspire Au-delà du fleuve et sous les arbres, et en Espagne. Sa passion pour la corrida se retrouve dans son écriture, mélange de "carabine et violon", et fait signe vers une violence, un héroïsme, une arrogance face à la mort, qu'il rencontre pourtant en se suicidant le 2 juillet 1961, après de longs mois de peur et de dépression. 

A 15h55 : le rendez-vous poétique proposé par Jacques Bonnaffé, avec des extraits d'oeuvres de Charles Cros, poète et inventeur né la même année que Mallarmé. 

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat)

Chroniques
15H54
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
Pittoresque

Bibliographie

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......