LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des livres exposés dans la librairie Le Failler; à Rennes (Ille-et-Vilaine), en septembre 2017. DAMIEN MEYER / AFP
Épisode 4 :

Histoire et avenir de l'édition

58 min
À retrouver dans l'émission

Notre semaine consacrée à quelques figures d'éditeurs, à l'occasion du salon Livre Paris, s'achève sur une réflexion sur l'avenir du livre dans un moment de bouleversement de l'activité éditoriale.

Des livres exposés dans la librairie Le Failler; à Rennes (Ille-et-Vilaine), en septembre 2017. DAMIEN MEYER / AFP
Des livres exposés dans la librairie Le Failler; à Rennes (Ille-et-Vilaine), en septembre 2017. DAMIEN MEYER / AFP Crédits : AFP

Quel avenir pour le livre, au regard des bouleversements que connaît aujourd'hui le monde de l'édition ? Comment la pratique a-t-elle évolué ? La situation s'est-elle dégradée aujourd'hui ? Pour réfléchir à ces questions, nous sommes avec Olivier Bessard-Banquy, qui nous parle des grands moments de l'histoire éditoriale du XXe siècle et de l'avenir de l'objet-livre. Il est professeur des universités, en charge des enseignements d'édition et d'histoire de l'imprimé au sein du Pôle des métiers du livre de l'Université de Bordeaux-Montaigne. 

Quelques repères chronologiques des grands moments de l'histoire du livre et de l'édition depuis les années 1970 : 

1975 : Mort de Gaston Gallimard. Première de l'émission Apostrophes de Bernard Pivot, qui, plus qu'une audience, aura une influence sur les ventes de livres. Émergence de la grande distribution. 

1981 : la loi sur le prix unique du livre est adoptée à l'Assemblée.

1989 : Christian Bourgois est victime d'une fatwa pour avoir pulié les Vers sataniques de Salman Rushdie. 

De nouveaux enjeux éditoriaux apparaissent à partir des années 1970, avec l'émergence de la grande distribution, l'attention portée au marketing et aux attentes du lecteurs. Le livre devient un produit de consommation de masse, proposé par des éditeurs qui sont devenus "de véritables producteurs d'oeuvres" plus que de simples passeurs. Ces années sont également marquées par quelques grandes batailles littéraires (par exemple, autour de la création en 1977 de P.O.L. chez Hachette, qui parie sur La vie mode d'emploi de Perec). 

Aujourd'hui se pose la question de la qualité des livres proposés, alors que paraissent en France près de 300 nouveaux titres par jour. Mais la France aurait-elle perdu ses lecteurs ? Quel équilibre trouver entre les grands groupes et les petites maisons, quel canal de distribution proposer à l'heure où les librairies ferment, mais ne désemplissent pas pour autant ? 

Pour aller plus loin : la revue Papiers de France Culture, disponible en kiosque, consacre son 28e numéro à la question : "Dans un monde d'images, à quoi bon la littérature ?" et invite des écrivains à répondre à cette question. 

A 15h30 : la chronique de Frédéric Maget, président de la Société des amis de Colette. 

A 15h55 : fin de la semaine poétique en beauté avec Jacques Bonnaffé, qui célèbre le printemps avec "l'herbe folle du langage". 

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat)

Chroniques
15H54
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
L’herbe folle du langage

Bibliographie

La vie du livre contemporain

La vie du livre contemporainOlivier Bessard-BanquyPresses universitaires de Bordeaux

Intervenants
  • spécialiste des lettres et de l'édition contemporaines, professeur des universités à l'Université Bordeaux Montaigne
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......