LE DIRECT
Portrait de Chateaubriand par Francois-Seraphin Delpech, d'après un tableau de Anne-Louis Girodet de Roucy-Trioson
Épisode 2 :

Fictions et Mémoires

58 min
À retrouver dans l'émission

Chef d’œuvre de Chateaubriand, les "Mémoires d’outre-tombe" sont publiés entre 1849 et 1850, un an après la mort de l’écrivain. Cependant, cette œuvre colossale n’est que la dernière d’une longue série.

Le Château de Combourg, dans lequel Chateaubriand a passé une partie de son enfance
Le Château de Combourg, dans lequel Chateaubriand a passé une partie de son enfance Crédits : Universal History Archive - Getty

D’Atala à René, en passant par Les Aventures du dernier Abencérage, sans oublier Le Génie du Christianisme et les Mémoires d’outre-tombe, nous vous proposons un parcours dans l’œuvre de Chateaubriand. Pour nous en parler, nous recevons Fabienne Bercegol, professeure à l'Université Toulouse - Jean Jaurès, spécialiste de la littérature française du début du XIXe siècle. Elle est l’autrice de Chateaubriand : une poétique de la tentation paru chez Classiques Garnier en 2009, et a co-dirigé en 2013 l’ouvrage Chateaubriand et le récit de fiction (Classiques Garnier).

Dans cette émission, nous abordons la relation de Chateaubriand à la religion chrétienne dont il fait l’apologie dans Le Génie du Christianisme. Nous évoquerons également la « poétique de la tentation » présente dans des ouvrages comme René ou Atala, que l’on peut considérer comme des illustrations romanesques du Génie du Christianisme

On pourrait dire que Chateaubriand a une approche très nihiliste de la religion. - Fabienne Bercegol

Ainsi, le personnage de René est tenté par l’expérience mystique, mais ce qui l’attire vers la religion n’est pas tant un élan d’espérance que l’expérience de la solitude et de la mort. Le rapport à la religion est bien souvent désespéré. 

Mais c’est véritablement Atala, publié en 1801, qui va faire le succès littéraire de Chateaubriand. 

Atala a fait l’effet d’une révolution stylistique en littérature. C’était la première fois que l’on allait aussi loin dans une prose aussi sensuelle. - Fabienne Bercegol

En revenant sur les Mémoires d’outre-tombe, nous proposerons une analyse de la pratique du portrait par Chateaubriand, et nous nous demanderons comment classer ce monument littéraire dans les genres autobiographiques.

Au fond, raconter sa vie revient à raconter l’histoire de toute sa génération. - Fabienne Bercegol

Et en fin d'émission, la chronique de Georges-Marc Habib, de la librairie de l’Atelier et du site Librest.com

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (début) : Panama, de The Avener (Capitol)

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (fin) : Nuit noire, de Chloé (Lumière noire)

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......