LE DIRECT
Gabriel Garcia Marquez
Épisode 1 :

Vie secrète

58 min
À retrouver dans l'émission

L’écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez (1927 – 2014) est à l’honneur toute la semaine dans la Compagnie des Auteurs. 

Gabriel Garcia Marquez
Gabriel Garcia Marquez Crédits : Getty

Dans cette première émission de la série, nous revenons sur l'enfance de Garcia Marquez, sur son parcours avant Cent ans de solitude, l’œuvre qui marque un tournant dans sa vie, en compagnie d'Annie Morvan, traductrice de l'auteur. 

Enfant, sur le chemin de l’école, Gabriel Garcia Marquez rencontre la désillusion, abandonne ses études mais pas son plus grand rêve : devenir écrivain. Il reprend le chemin de l’école, plusieurs années après, sillonne le monde, sans le sou. Ses pérégrinations nourrissent ses articles de jeune journaliste de presse, de radio et ses manuscrits de nouvelliste novice. Plus tard, lors d’un voyage, Garcia Marquez rencontre le chef-d’œuvre qu’il se met alors à écrire, l’espoir à portée de plume : Cent ans de solitude est publié deux ans après. L'écriture de l'auteur colombien est le fruit d'un travail ardu, au cours duquel Garcia Marquez se réinvente sans cesse :

Il faut apprendre à couper, à refaire. Un bon écrivain se reconnaît  moins à ce qu’il a publié qu’à ce qu’il a jeté à la poubelle.  Évidemment, les autres n’en ont pas conscience mais lui, si. Il sait ce  qu’il enlève, ce qu’il réécrit, ce qu’il améliore. Quand on recommence  quelque chose, c’est qu’on est sur la bonne voie. L'atelier d'écriture de Gabriel Garcia Marquez, comment raconter une histoire, 2017.

À 15h30, l'écrivaine et libraire Anne-Sophie Rouveloux nous rejoint pour la chronique littéraire. 

À 15 h 55, Jacques Bonnaffé nous lit un extrait du poème intitulé : "L'Honneur des poètes" du surréaliste Benjamin Peret (1899-1959).

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction).

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Chroniques

15H54
3 min

Jacques Bonnaffé lit la poésie

Sonneur des poètes (1/4) : le Déshonneur des poètes
Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......