LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
The French poet Paul Verlaine sitting in a bar. France, 1880s (Photo by Mondadori
Épisode 2 :

Le roman de vivre à deux hommes

58 min
À retrouver dans l'émission

Nous revenons aujourd'hui sur l'amour passionnel, tumultueux, créatif et destructeur qui liait Paul Verlaine à Arthur Rimbaud.

Un coin de table, toile d'Henri Fantin-Latour (conservée au Musée d'Orsay) présentée au Salon de 1872. On y voit Verlaine et Rimbaud.
Un coin de table, toile d'Henri Fantin-Latour (conservée au Musée d'Orsay) présentée au Salon de 1872. On y voit Verlaine et Rimbaud. Crédits : Photo by Imagno/Getty Images - Getty

Henri Scepi, professeur de littérature française des XIXe et XXe siècles à l'Université Paris 3, a codirigé avec Solenn Dupas et Yann Frémy, l'édition en Quarto (Gallimard) d'Arthur Rimbaud, Paul Verlaine. Un concert d'enfers : vies et poésies, paru en 2017. C'est avec lui que nous abordons le "roman de vivre à deux hommes", comme le disait Verlaine lui-même : une vie romanesque, mais aussi une vie qui a abouti à une création littéraire. Entre communion et discorde, la relation entre les deux poètes est houleuse, violente et passionnée. 

Dans le vieux parc solitaire et glacé                        
Deux formes ont tout à l'heure passé.                        
Leurs yeux sont morts et leurs lèvres sont molles,                        
Et l'on entend à peine leurs paroles.                        
Dans le vieux parc solitaire et glacé                        
Deux spectres ont évoqué le passé.                        
- Te souvient-il de notre extase ancienne?                        
- Pourquoi voulez-vous donc qu'il m'en souvienne?                        
- Ton coeur bat-il toujours à mon seul nom?                        
Toujours vois-tu mon âme en rêve? - Non.                        
Ah ! les beaux jours de bonheur indicible                        
Où nous joignions nos bouches ! - C'est possible.                        
- Qu'il était bleu, le ciel, et grand, l'espoir !                        
- L'espoir a fui, vaincu, vers le ciel noir.                        
Tels ils marchaient dans les avoines folles,                        
Et la nuit seule entendit leurs paroles.      

"Colloque sentimental", Paul Verlaine

Nous nous demandons ainsi comment lire conjointement les œuvres de Verlaine et Rimbaud : comment s'influencent-ils mutuellement, comment se lisent-ils l'un l'autre, tout en créant deux œuvres profondément singulières? C'est une histoire des corps, de l'érotisme, de la révolte, qui se joue à travers les lignes poétiques des deux auteurs, mais aussi une écriture du politique. La rencontre entre les deux "poètes maudits", à qui Verlaine a consacré un ouvrage, donne également lieu au développement d'une pensée poétique - Lettres du Voyant pour Rimbaud, Art poétique pour Verlaine. Ces deux grands lecteurs de Baudelaire sont également les acteurs d'une révolution poétique à la fin du XIXe siècle, dans un corps-à-corps littéraire et amoureux. 

A 15h30 : en compagnie des revues avec Philippe Roger, directeur de la revue Critique

A 15h55 : Jacques Bonnaffé poursuit ses lectures du Purgatoire, deuxième volet de la Divine Comédie de Dante, dans une traduction de Danièle Robert. 

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat)

Chroniques
15H54
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
Purgatoire de l’orgueil
Intervenants
  • professeur de littérature française du 19e siècle à la Sorbonne nouvelle. Il dirige le Centre de recherche sur les poétiques du 19e (CRP19)
  • écrivain, directeur d'études à l'EHESS, chercheur au CNRS, directeur de la revue Critique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......