LE DIRECT
Entre Newark et New York, le portrait qu'il peint de l'Amérique se fait parfois autoportrait
Épisode 2 :

Le réaliste

58 min
À retrouver dans l'émission

Le style de Philip Roth est fortement influencé par le réalisme. Il s'agit pour lui de "montrer le monde tel qu'il est", sans en exclure la sauvagerie et la vulgarité et tout en faisant preuve de subtilité. C'est aujourd'hui de ce réalisme et de la vision du monde qu'il implique que nous discutons.

Philip Roth à la Maison Blanche le 2 mars 2011.
Philip Roth à la Maison Blanche le 2 mars 2011. Crédits : Jim Watson / AFP - AFP

C'est du réalisme de Philip Roth et des ses implications esthétiques et politiques que nous parle Marc Weitzmann.

A 15h30 Olivier Mony nous parle de vin et de littérature à partir du livre de Jacques Dupont Le Vin et moi (Stock, 2016). Il évoque notamment le texte de Jean-Paul Kauffmann Le Bordeaux retrouvé, Le Vin, leçon de choses de Pierre Veilletet (Arléa, 1997) mais aussi Chaque jour est un festin de James Salter (La Martinière, 2015) et Bacchus et moi de Jay McInerney (Points, 2014)

Et à 15h55 Jacques Bonnaffé lit Yeats.

MUSIQUE GENERIQUE: Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Chroniques

15H54
3 min

Jacques Bonnaffé lit la poésie

William Butler Yeats, un égo folk (2/4) : Because I am mad about women

Bibliographie

Némésis

NémésisPhilip RothGallimard, 2012

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......