LE DIRECT
Quatre émissions pour lire toujours plus à Noël
Épisode 3 :

Bret Easton Ellis, l’encre de la subversion

59 min
À retrouver dans l'émission

Souvent décrié, l'américain Bret Easton Ellis écrit au vitriol. A la fois minimaliste, subversif et toujours critique, l'auteur de American psycho fascine. A l'occasion de la parution de ses œuvres complètes en France, Cécile Guilbert revient sur la fin d'une œuvre, annoncée par l'écrivain lui-même.

L'écrivain américain Bret Easton Ellis, en 1999, à Amsterdam.
L'écrivain américain Bret Easton Ellis, en 1999, à Amsterdam. Crédits : Gie Knaeps - Getty

Croquer le monde et les gens qui les entourent d'un trait mordant, parfois cruel et toujours sans compromission : voilà le point commun entre le journaliste Matthieu Galey et l'écrivain Bret Easton Ellis. Cette émission les réunit à l'occasion de la parution de leurs œuvres complètes respectives.

Première partie. Entretien avec Jean-Luc Barré

Matthieu Garrigou-Lagrange s'entretient avec Jean-Luc Barré, écrivain et historien, directeur de la collection "Bouquins", qui vient de signer la préface du Journal du critique littéraire Matthieu Galey (1934-1986). Familier de l'envers du décor, Jean-Luc Barré fait au cours de cet entretien le portrait de celui qui n'a cessé de faire en secret une chronique acerbe de la vie littéraire de la seconde moitié du XXe siècle parisien à laquelle il participait activement en qualité de journaliste, de juré de prix littéraires, etc.

Jean-Luc Barré est l'auteur de plusieurs biographies dont l'une consacrée à François Mauriac, de plusieurs essais dont l'un sur Jérôme Cahuzac, intitulé Dissimulations. La Véritable Affaire Cahuzac (Fayard - 2016), et éditeur des Mémoires de Jacques Chirac et de Charles de Gaulle.

Seconde partie. Entretien avec Cécile Guilbert

Matthieu Garrigou-Lagrange s'entretient avec Cécile Guilbert, romancière et essayiste. Elle présente un auteur au vitriol qu'elle apprécie beaucoup mais qui est souvent décrié, l'écrivain américain Bret Easton Ellis. Elle a préfacé l'édition de ses œuvres complètes parues chez Bouquins cette année, et nous raconte la littérature minimaliste, subversive, et critique de l'écrivain qu'elle a d'ailleurs rencontré et qu'elle décrit comme un grand bonhomme en chaussettes blanches. Elle nous donne son avis sur la clôture possible de son œuvre, qu'il a lui-même déclarée, mais dont il est permis de douter... pour notre plus grand plaisir de lecteur et lectrice !

A 15h55, Jacques Bonnaffé lit la poésie. 

  • Générique d'ouverture : Panama de The Avener
  • Générique de fin : Dwaal, de Holy Stays
  • Musique de la chronique : Self portrait de Chilly Gonzales

Chroniques

15H54
3 min

Jacques Bonnaffé lit la poésie

22 lignes par jour - Bernard Collin (3/4) : Art ou poésie ?
Intervenants
  • écrivain et éditeur, il a collaboré aux "Mémoires" de Jacques Chirac publiées au NIL et lui consacre une biographie à venir
  • essayiste et romancière

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......