LE DIRECT
Varlam Chalamov le jour de son arrestation en 1929. Wikipédia
Épisode 3 :

Une vie en enfer

58 min
À retrouver dans l'émission

Varlam Chalamov (1907-1982) n'a connu que quelques années de liberté contre plusieurs décennies au cœur de l'enfer blanc : la Kolyma, cette région de l'extrême est de la Russie alors U.R.S.S. Son oeuvre majeure, "Les récits de la Kolyma" raconte son internement dans ce goulag pendant près de 22 ans.

Varlam Chalamov le jour de son arrestation en 1929. Wikipédia
Varlam Chalamov le jour de son arrestation en 1929. Wikipédia

Sophie Benech a traduit plusieurs œuvres de Chalamov et en a publié certaines au sein de la maison d'édition qu'elle dirige, Interférences. En sa compagnie, nous retraçons le parcours de Varlam Chalamov, sa longue errance, du goulag à l'hôpital psychiatrique de Moscou où il décède en 1982.

L'enfer blanc

J'ai emporté L'Ecuyère avec moi dans l'avion quand j'ai quitté Kolyma. Ce livre fut mon seul talisman pour ce voyage de treize mille kilomètres. Varlam Chalamov, Mes bibliothèques, Paris, Interférences, 1992, p. 44

Le livre de l'écrivain russe Alexandre Grine (1880-1932), L'Ecuyère des vagues paru en France en 1986 a longtemps été le seul compagnon de route de Chalamov. Or il s'agit d'un roman de voyage pas seulement géographique mais également féerique, une oeuvre poétique au rythme carnavalesque qui ravit cet autre poète qu'est Chalamov. Le héros, Thomas Harvey emporte le lecteur loin de son ordinaire, loin de son propre enfer dans le cas de Chalamov. 

En effet, l'auteur russe est arrêté dès 1929 pour avoir diffusé le testament de Lénine (1870-1924) et condamné à trois ans au goulag de Vichéra, dans l'Oural. Puis en 1932, il est envoyé à la Kolyma, là où l'hiver, les températures peuvent descendre à - 40° C. Il n'en revient qu'en 1951.

À 15 h 30 : La chronique littéraire nous est présentée par Michel Crépu de La Nouvelle Revue Française.

À 15 h 55 : Les poétesses de la Beat Generation nous sont lues par Jacques Bonnaffé.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat)

Chroniques

15H54
3 min

Jacques Bonnaffé lit la poésie

De la béatitude à la Beat attitude - Les femmes poètes de la Beat Génération (3/4) : Pas d’problème
Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......