LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Toni Morrison
Épisode 1 :

"La vie est toujours plus grande que la vie"

58 min
À retrouver dans l'émission

Chloe Anthony Wofford alias Toni Morrison (1931 - 2019 ) a été une élève modèle, elle est devenue un modèle, une écrivaine majeure de la littérature américaine contemporaine. Cette série est consacrée à l'autrice décédée le 5 août 2019, à New York aux Etats-Unis.

Toni Morrison photographiée le 3 décembre 2008 à Washington, D.C. (Etats-Unis)
Toni Morrison photographiée le 3 décembre 2008 à Washington, D.C. (Etats-Unis) Crédits : Nikki Kahn/The Washington Post - Getty

La traductrice de l’auteure, Christine Laferrière et l’écrivaine Florence Noiville sont les invitées du volet biographique de cette série sur Toni Morrison. 

Qu’est-ce qu'une auteure noire ?

On évoque l’enfance de cette native de Lorain, ville industrielle du nord de l’Ohio, un état rural du Midwest des États-Unis. Issue d’une famille de condition ouvrière, Toni Morrison grandit au sein d’une fratrie de quatre enfants, dans les années 1930 :

La mère a un don pour raconter et chanter. Chloe-Toni adore l'écouter, de même que son grand-père, qui a "lu cinq fois la Bible de la première à la dernière lettre". Très tôt, elle acquiert le goût des mots. Florence Noiville, Ecrire c'est comme l'amour, Paris, Autrement, p.176.

Elle puise dans les récits de sa mère, Ramah Wofford, les racines de son écriture, mais également dans l’histoire de sa famille venue comme tant d'autres du Sud vers le Nord des États-Unis à l’époque de la Grande Migration espérant une ascension sociale ou au moins un travail au service de personne, échapper à ce dont on ne peut échapper quand on est noir.e : le racisme. 

Car toute l’œuvre de Toni Morrison, africaine-américaine et écrivaine, pose notamment la question de ce que signifie écrire en étant constamment renvoyée à sa couleur comme aucun.e écrivain.e blanc.he ne l'est jamais, de ce qu’est une femme écrivaine noire, descendante d’esclaves : 

Briser cette convention de l'identification raciale, c'était magnifique. Serai-je autorisée, enfin à écrire sur des Noirs sans avoir à dire qu'ils sont noirs, comme les Blancs écrivent sur les Blancs ? Toni Morrison, Le Monde, "Morrison, la guerrière", 29 août 1998.

À 15 h 30, la chronique littéraire nous est présentée par Yves Hersant.

À 15 h 55, Jacques Bonnaffé lit la poésie de Fernando Pessoa toute la semaine, à travers son personnage-miroir : Alberto Caeiro, Le gardeur de troupeaux, Nice, Unes, 2018.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction).

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Chroniques
15H54
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
"Etre poète n'est pas mon ambition. C'est ma façon à moi d'être seul"

Bibliographie

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......