LE DIRECT
Marcel Pagnol à sa table de travail
Épisode 2 :

Le temps retrouvé de Marcel Pagnol

58 min
À retrouver dans l'émission

Dramaturge, cinéaste, romancier, mémorialiste, mais aussi producteur de cinéma et véritable chef d'entreprise, la carrière de Marcel Pagnol a été multiple et son œuvre extrêmement variée. Parcours dans la création artistique de cette figure du XXe siècle en France.

Marcel Pagnol, Orane Demazis et Pierre Fresnay sur le tournage de "César" en 1936
Marcel Pagnol, Orane Demazis et Pierre Fresnay sur le tournage de "César" en 1936 Crédits : Apic - Getty

Pour évoquer l'œuvre protéiforme de Marcel Pagnol, nous recevons Karin Hann, doctorante en lettres, écrivaine et notamment autrice de l'ouvrage Marcel Pagnol, un autre regard publié aux Editions du Rocher en 2014. Karin Hann a également participé à l'édition des manuscrits de La Gloire de mon père et du Château de ma mère de Marcel Pagnol, publiés aux éditions des Saints Pères.  

La recherche génétique sur l’écriture de Pagnol, que Karin Hann a pu appliquer en éditant ses manuscrits, donne à voir un travail qui marque par sa clarté :

C’est un beau, un très beau, un éblouissant langage. […] C’est surtout un style extrêmement épuré, c’est-à-dire que les mots sont simples, mais les figures de style sont éblouissantes. – Karin Hann

Bien qu’on puisse déceler dans son écriture de nombreuses filiations, Pagnol n’obéit à aucun courant littéraire. On y trouve plutôt une humble quête d’absolu, un « éternel humain », une littérature des grands sentiments. Néanmoins, la bienveillance règne chez Pagnol, qui ne porte jamais de jugement moral sur ses personnages.

Je ne crois pas qu’il y ait d’art en dehors des lieux communs – Marcel Pagnol 

Pagnol, c’est du bon sens : plus il avance en âge, plus il se rend compte que dans la vie, on fait plus ce qu’on peut que ce qu’on veut. Et donc il garde cette bienveillance sur les gens, sur les êtres qui l’entourent – Karin Hann

Et en fin d'émission, retrouvez la chronique de Valérie Toranian, directrice de la Revue des Deux Mondes

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (début) : Panama, de The Avener (Capitol)

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (fin) : Nuit noire, de Chloé (Lumière noire)

Bibliographie

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......