LE DIRECT
Louise Bourgeois dans son studio new-yorkais en 1982
Épisode 2 :

Louise Bourgeois s'expose

59 min
À retrouver dans l'émission

Parcours dans l’œuvre de la sculptrice et plasticienne Louise Bourgeois.

Louise Bourgeois dans son studio de New-York en 1995
Louise Bourgeois dans son studio de New-York en 1995 Crédits : Porter Gifford - Getty

Dans Au Miroir de Louise, Nadine Satiat (docteure en littérature comparée) propose un récit original au cours duquel elle évoque sa découverte de l’œuvre de Louise Bourgeois lors de la rétrospective qui lui fut consacrée au Centre Pompidou en 2008. Nous la recevons dans cette émission pour évoquer avec elle l’univers souvent très surprenant de l’artiste. 

Louise Bourgeois a connu une reconnaissance extrêmement tardive : c’est seulement à partir des années 1980-1990 que les expositions, rétrospectives et commandes se succèdent, et que ses araignées de bronze vont faire partie du petit nombre d’œuvres contemporaines devenues populaires...

Sculpture d'araignée intitulée "Maman" par Louise Bourgeois, installée à Hambourg
Sculpture d'araignée intitulée "Maman" par Louise Bourgeois, installée à Hambourg Crédits : Christian Ohde/McPhoto/ullstein bild - Getty

Le caractère autobiographique de la plupart des sculptures et installations de Louise Bourgeois semble pousser le spectateur à adopter une position de voyeur : c’est par exemple le cas dans « Passage dangereux », où il observe à travers un grillage un intérieur au sein duquel les meubles lévitent.

Quand vous êtes devant une œuvre d’art contemporain, quand vous êtes perdus, que cela vous parle, mais que vous ne savez pas de quoi, faites l’effort, soyez actifs. Pour Louise Bourgeois, son art c’était : sortir de la passivité, devenir actif, s’emparer de ses peurs pour être vivant, ici et maintenant. - Nadine Satiat

Cellule "Passage dangereux" de Louise Bourgeois (exposition "Louise Bourgeois  Structures of Existence : The Cells" au Musée Guggenheim de Bilbao, 2016)
Cellule "Passage dangereux" de Louise Bourgeois (exposition "Louise Bourgeois Structures of Existence : The Cells" au Musée Guggenheim de Bilbao, 2016) Crédits : Ander Gillenea - AFP

Nous évoquons également l’influence de certains architectes comme Le Corbusier et Frederick Kiesler sur son travail, de ses liens avec les Surréalistes et de la grande inspiration que l’œuvre de Picasso a représentée pour elle. 

Quelques œuvres supplémentaires mentionnées durant l'émission...

"Torso, self portrait" ("Torse, autoportrait") de Louise Bourgeois
"Torso, self portrait" ("Torse, autoportrait") de Louise Bourgeois Crédits : Miguel Riopa - AFP
Cellule "Last Climb" ("La dernière montée") de Louise Bourgeois (exposition "Louise Bourgeois. Structures of Existence : The Cells" au Musée Guggenheim de Bilbao, 2016)
Cellule "Last Climb" ("La dernière montée") de Louise Bourgeois (exposition "Louise Bourgeois. Structures of Existence : The Cells" au Musée Guggenheim de Bilbao, 2016) Crédits : Ander Gillenea - AFP

En fin d'émission, la chronique de Jérôme Dupuis, de L'Express.

Rediffusion de l'émission du 10/09/2019

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (début) : Panama, de The Avener (Capitol)

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (fin) : Nuit noire, de Chloé (Lumière noire) 

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......