LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Alfred Hitchcock (1899-1980) à l’aéroport d’Heathrow (Londres) en 1964.
Épisode 4 :

Plus d'une corde à son arc !

59 min
À retrouver dans l'émission

Hitchcock fait appel à plus d’un art lorsqu’il crée ses films : importance de la musique, de la peinture, mais aussi attention portée au moindre objet susceptible de devenir porteur de sens…

Photo à exposition multiple d’Alfred Hitchcock sur le tournage de « L’Ombre d’un doute »
Photo à exposition multiple d’Alfred Hitchcock sur le tournage de « L’Ombre d’un doute » Crédits : Gjon Mili/The LIFE Picture Collection - Getty

Pour étudier les multiples facettes de l’art hitchcockien, nous recevons Lydie Decobert, agrégée d'Arts plastiques et Docteur ès Arts et Sciences de l'Art. Elle a consacré au cinéma d’Hitchcock de nombreux ouvrages publiés chez L’Harmattan : Peinture à l’œuvre dans le cinéma d’Alfred Hitchcock (2017), La corde musicale d'Alfred Hitchcock (2015), L'Arc d'Alfred Hitchcock, un jeu de cordes : poétique de l'objet (2012) et L'escalier dans le cinéma d'Alfred Hitchcock, une dynamique de l'effroi (2008).

Hitchcock travaille l’escalier comme une dynamique : il est organique, vivant. Par exemple dans « Frenzy », il redescend tout seul dans le silence. On comprend que la victime va se faire étrangler. Hitchcock filme l’escalier comme un animal, comme quelque chose qui vibre, qui bouge et qui vit. – Lydie Decobert

Le cinéaste comparait son public à une cible qu’il ne faut pas perdre de vue dans le but de l’atteindre. Lydie Decobert revient avec nous sur cet artiste ayant plus d’une corde à son arc, et mêlant les arts à l’intérieur de ses films. 

Hitchcock est plasticien avant tout. C’est Godard qui a découvert ça le premier. Il faut parler d’Hitchcock comme du Tintoret. Ses films sont traités comme de grandes peintures avec des résonances d’une partie à l’autre. – Lydie Decobert  

Et en fin d'émission, retrouvez la chronique de Nathalie Froloff, professeure en classes préparatoires au lycée Louis le Grand à Paris. 

Pour aller plus loin : 

  • La Cinémathèque française (Paris) organise une grande rétrospective Alfred Hitchcock du 29 novembre 2019 au 19 janvier 2020. Rendez-vous sur le site internet de la Cinémathèque française pour plus d’informations.
  • Les éditions E/P/A font paraître l'ouvrage Hitchcock, La Totale, proposant une analyse des 57 films et 20 épisodes télévisés réalisés par Hitchcock (plus d'informations dans l'onglet "bibliographie"). 
  • L'Upopi (Université populaire des images) a consacré un numéro spécial à Alfred Hitchcock, consultable en ligne

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (début) : Panama, de The Avener (Capitol)

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (fin) : Nuit noire, de Chloé (Lumière noire)

Intervenants
  • agrégée d'Arts plastiques et Docteure ès Arts et Sciences de l'Art
  • professeure en classes préparatoires au lycée Louis le Grand

Partenaires

Le Nouveau Magazine littéraire - pour en savoir plus
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......