LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Ce portrait, peint par le Greco entre 1590 et 1600 est souvent considéré comme un autoportrait de l'artiste
Épisode 4 :

Une réfutation de la mort

59 min
À retrouver dans l'émission

De son vivant jusqu’au XXIe siècle, l’œuvre du Greco a toujours été diversement reçue et appréciée. L’artiste a même connu une période de « disparition » dans l’histoire de l’art, jusqu’à ce qu’il finisse par être redécouvert notamment par les écrivains romantiques à la fin du XIXe siècle.

« L’Enterrement du Comte d’Orgaz » - toile peinte par le Greco pour l’église Santo Tomé de Tolède entre 1586 et 1588.
« L’Enterrement du Comte d’Orgaz » - toile peinte par le Greco pour l’église Santo Tomé de Tolède entre 1586 et 1588. Crédits : Leemage - Getty

Nous recevons le peintre et sculpteur Jean-Paul Marcheschi, qui a consacré au Greco l’ouvrage intitulé Le Greco : un grand sommeil noir, paru aux éditions Art 3 Galerie Plessis en septembre 2019.

Et à 15h30, retrouvez la chronique de Pascal Dethurens, professeur de littérature comparée à l'Université de Strasbourg.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (début) : Panama, de The Avener (Capitol)

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (fin) : Nuit noire, de Chloé (Lumière noire)

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......