LE DIRECT
Self-Portrait, 1889, oil on canvas, 65 x 54 cm (25.6 x 21.3 in), Musée d'Orsay, Paris. (Photo by VCG WilsonCorbis via Getty
Épisode 1 :

Son oeuvre est sa vie

59 min
À retrouver dans l'émission

Vie brève et tourmentée, oeuvre sidérante par sa beauté et sa force de surgissement, telles sont les données du mythe Van Gogh. Parcours biographique d'une figure mythique de l'histoire de l'art.

Portrait de Vincent Van Gogh (1853-1890) par son ami John Peter Russell (1858 - 1930), Paris, 1886
Portrait de Vincent Van Gogh (1853-1890) par son ami John Peter Russell (1858 - 1930), Paris, 1886 Crédits : Heritage Images - Getty

Ce lundi dans La Compagnie des œuvres nous recevons l'écrivain et historien de l'art Pascal Bonafoux, professeur d'histoire de l’art à l’université de Paris 8-Saint-Denis, et auteur de nombreux essais sur Cézanne, Degas, Rembrandt ou encore Van Gogh.

Dans cette émission consacrée à la biographie du peintre, Pascal Bonafoux nous parle de l'existence compliquée de Vincent Van Gogh. Nous découvrons un homme tourmenté, qui exècre le nom reçu de ses parents, derrière lequel se dissimule l'histoire d'un frère mort-né. Un homme de tempérament mystique, prompt à l'exaltation, aussi bien religieuse qu'esthétique. Au même titre que la peinture, la religion apparaît en effet au cœur de l'existence de Van Gogh, une existence marquée par une grande sensibilité et une profonde compassion à l'endroit des plus humbles. Dans cette optique, la peinture de Van Gogh acquiert volontiers un caractère social, ou plus modestement testimonial et empathique.

Témoigner, c'est cette volonté de rendre compte de ce qu'est cette misère avec les mineurs. Et puis témoigner aussi de la misère des paysans, de ces pauvres personnages qui [...] les méritent, ces pommes de terre, parce qu'ils ont travaillé comme des brutes pour enfin arriver à se retrouver autour de cette petite lampe, et les manger. (Pascal Bonafoux)

Van Gogh, Les Mangeurs de pommes de terre (1885). Huile sur toile, 82 cm x 114 cm. Musée Van Gogh, Amsterdam.
Van Gogh, Les Mangeurs de pommes de terre (1885). Huile sur toile, 82 cm x 114 cm. Musée Van Gogh, Amsterdam. Crédits : UniversalImagesGroup - Getty

Au cours de cette approche biographique, Pascal Bonafoux s'attarde en particulier sur les quatre dernières années de vie du peintre, de 1886, quand il gagne Paris, à juillet 1890 et à son suicide, d'une balle en pleine poitrine. Quatre années de production fiévreuse, abondante et éclectique, de l'assimilation des modèles japonais à la révélation lumineuse d'Arles, en passant par la troublante galerie des autoportraits. Quatre années qui composent l'une des pages les plus singulières de l'histoire de l'art, et élèvent aujourd'hui Vincent Van Gogh au rang de mythe.

Autoportrait de Vincent Van Gogh (1853-1890). Huile sur toile, 1889. National Gallery, Washington DC.
Autoportrait de Vincent Van Gogh (1853-1890). Huile sur toile, 1889. National Gallery, Washington DC. Crédits : GraphicaArtis - Getty

En fin d'émission vous pourrez écouter la chronique de Baptiste Liger, journaliste, rédacteur en chef du magazine Lire, qui nous présentera un échantillon des dernières parutions les plus intéressantes de la littérature québécoise.  

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (début) : Panama, de The Avener (Capitol)

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (fin) : Nuit noire, de Chloé (Lumière noire)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Van  Gogh, le soleil en face

Van Gogh, le soleil en faceGallimard Découvertes, 2009

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......