LE DIRECT
Marceline Desbordes-Valmore, 1854

Relire Marceline Desbordes-Valmore

58 min
À retrouver dans l'émission

"Ah ! j’ai peur d’avoir peur, d’avoir froid, je me cache Comme un oiseau tombé qui tremble qu’on l’attache." Marceline Desbordes-Valmore

Marceline Desbordes-Valmore, 1854
Marceline Desbordes-Valmore, 1854 Crédits : Félix Nadar

De Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) on a tout dit ou presque, et ce fut bien souvent par la voix d'hommes poètes  que cette femme poète se fit une place dans l'Histoire, mélange ferme de reconnaissance et de condescendance, d'admiration et de l'inévitable renvoi au féminin. "Une innocence, un art sans art,"  s'enthousiasmait Stefan Zweig. "Un chant gardant toujours l'accent délicieux de la femme," disait Baudelaire. "La seule femme de génie et de talent de ce siècle et de tous les siècles", estimait Paul Verlaine dans Les Poètes maudits . Ou encore : "La première voix authentique de la poésie féminine des temps modernes," selon Yves Bonnefoy. Mais il faudrait aussi, pour être juste, ajouter sa promotion à la qualité d'initiatrice quant aux moyens de dire" par Mallarmé. Retour sur l'oeuvre d'une poète dont la diversité et l'inventivité a influencé plusieurs générations de poètes. Notre-Dame-des-pleurs ou figure novatrice de la poésie romantique? Au-delà des larmes, Marceline Desbordes-Valmore relue par Christine Planté et Esther Pinon.

Nos invitées : 

Esther Pinon, agrégée de Lettres modernes maître de conférences en littérature du XIXe siècle à l'Université de Rennes 2, membre du CELLAM, qui a signé la présentation de la nouvelle édition Des Pleurs  de Marceline Desbordes-Valmore chez Garnier- Flammarion  et Christine Planté, professeure de littérature française à l'Université Lumière Lyon 2 et membre du laboratoire LIRE (CNRS-Lyon 2), pour son édition de L'aurore en fuite : poèmes choisis de Marceline Desbordes-Valmore (Points, Poésie) et ses nombreux travaux consacrés à son oeuvre et aux femmes poètes du XIXème siècle.

(Une Rediffusion du 8/11/2019)

Quelques liens : 

Une présentation de textes de Marceline Desbordes-Valmore sur la peinture, dans Plumes et pinceaux. Discours de femmes sur l’art en Europe, sur le site de l’INHA.

Sur le site de la Société des études Marceline Desbordes-Valmore (SEMDV), il est possible de consulter les deux premiers numéros de la publication : J’écris pourtant 

Une inspiratrice de Marceline Desbordes-Valmore à découvrir : la poétesse Victoire Babois, auteure des Elégies et poésies diverses.

Intervenants
  • professeur émérite de littérature française et d'études sur le genre à l'Université Lyon II
  • Maître de conférences en littérature du XIXe siècle à l'Université de Rennes 2
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......