LE DIRECT
Paul Clavier

Sommes-nous devenus des forts en anathème ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Nous expérimentons depuis quelques décennies un retour du religieux , avec le grand retour des anathèmes et des imputations de blasphème, avec sa cohorte de violences. Alors est-ce à dire qu'éliminer les religions reviendrait à éliminer les problèmes ? Faudrait-il frapper d’anathème les religions ?

Paul Clavier
Paul Clavier

Nous expérimentons depuis quelques décennies un retour du religieux. La sécularisation se transforme peu à peu en une post-sécularisation : le Ciel prendrait là sa petite revanche sur le siècle.Cette revanche est même un vrai retour de flamme. Pas seulement celui de la flamme des bougies, mais aussi de celle des balles, des bâtons d’explosifs, sans oublier celle des bombes généreusement larguées sur un échiquier géopolitique compliqué.Nous visons aussi le grand retour des anathèmes et des imputations de blasphème. Chaque jour, des partisans de la liberté d’opinion, d’expression, de croyance sont condamnés et exécutés. Ces lancers d’anathèmes peuvent tourner au jeu de massacre.

Face à cette situation, un diagnostic est souvent proclamé : tous ces problèmes seraient d’origine religieuse. Autrement dit : plus de religions, plus de problèmes. D’où la thérapie de choc qui est parfois proposée : il faudrait frapper d’anathème les religions.Comment sortir de ce piège circulaire ? Comment empêcher que les lancers d’anathèmes provoquent, par une sorte de réaction en chaîne, d’autres lancers anathèmes ?

Page et publications de Paul Clavier/ENS

Publications Paul Clavier/Cairn info

Intervenants
  • professeur de philosophie à l’université de Lorraine
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......