LE DIRECT
"Justice League" de Zack Snyder - Copyright Warner Bros.

Cinéma : "Zack Snyder's Justice League" et les fictions de Philippe Grandrieux

32 min
À retrouver dans l'émission

Au sommaire, choc des cinématographies : le "director's cut" d'une superproduction et les films d'un cinéaste plasticien.

"Justice League" de Zack Snyder - Copyright Warner Bros.
"Justice League" de Zack Snyder - Copyright Warner Bros. Crédits : Copyright Warner Bros.

La Critique : commentaire expert et subjectif de l’actualité culturelle. Chaque semaine, des critiques invités par Lucile Commeaux se rencontrent autour de deux disciplines dans l’amour de l’art et de la dispute.

Au sommaire de La Critique cette semaine, deux films : Zack Snyder's Justice League, director's cut du blockbuster de 2017 disponible en VOD (et visible à partir du 19 mai sur OCS), et les longs-métrages de Philippe Grandrieux (Sombre, La Vie nouvelle, Un Lac, Malgré la nuit) pour la première fois réunis en un coffret dvd disponible chez Shellac

Nos critiques du jour : Thierry Chèze, rédacteur en chef du magazine Première et critique cinéma pour Ouest France, et Jérôme Momcilovic, critique de cinéma.

"Zack Snyder's Justice League"

Présentation : Bruce Wayne est déterminé à faire en sorte que le sacrifice ultime de Superman ne soit pas vain; pour cela, avec l'aide de Diana Prince, il met en place un plan pour recruter une équipe de métahumains afin de protéger le monde d'une menace apocalyptique imminente. La tâche s'avère plus difficile que Bruce ne l'imaginait, car chacune des recrues doit faire face aux démons de son passé et les surpasser pour se rassembler et former une ligue de héros sans précédent. Désormais unis, Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et Flash réussiront-ils à sauver la planète de Steppenwolf, DeSaad, Darkseid et de leurs terribles intentions ?

Casting : Ben Affleck, Henry Cavill, Gal Gadot, etc...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Je trouve le film irregardable et j'aime beaucoup. [...] Il est très kitsch tout en se prenant très au sérieux, et promet un grand spectacle plus intéressant que l'ironie qu'on trouve dans tous les blockbusters aujourd'hui. Snyder filme des personnages qui sont les fétiches de son enfance, c'est-à-dire qu'il filme des mythes déjà accomplis. [...] Bien qu'elles se noient dans une soupe mythologique un peu épaisse, il y a quelques très belles idées de scénario et de mise en scène, quelques belles tentatives plastiques. Jérôme Momcilovic

Le film étire tout et exige une certaine endurance. Il y a quelque chose de fascinant dans ce qu'il exprime de la culture "geek" - devenue majoritaire -, de la culture des fans qui ont impulsé cette nouvelle version. [...] Snyder se demande comment représenter les super-héros avec une vraie volonté artistique et auteuriste.  Thierry Chèze

Le coffret Philippe Grandrieux

Présentation : Un cinéaste mythique et controversé salué par plus de 30 prestigieuses rétrospectives dans le monde et récompensé de Berlin à Venise en passant par Toronto, Rotterdam et Locarno ! Pour la première fois réunis dans un seul coffret, les quatre longs métrages de fiction de Philippe Grandrieux : des films qui explorent la part d’ombre de l’humanité mais aussi sa part de lumière, avec des personnages inquiétants, troublants, incandescents et romantiques.

Le cinéma de Grandrieux est une expérience physique des images et du son. Avec "Sombre" en 1998, Grandrieux ouvrait un champ d'espoir dans le cinéma français, quelque chose qu'on n'avait pas vu depuis longtemps. Le film était un geste artistique pur. Thierry Chèze

A chaque nouveau film, Grandrieux a continué de définir son art poétique. Il a cherché à chaque fois à dire ce que peut être le cinéma, ce qu'il devrait être. Le geste de Grandrieux est un geste d'avant-garde. Il s'agit de faire du cinéma contre l'idée qu'on se fait du cinéma. Grandrieux part du principe que ce que l'on appelle cinéma n'exploite qu'un cinquième des ressources du cinéma, et fourrage alors dans tout ce qui reste. [...] Il a écrit que l'avenir du cinéma était l'enfance, celle d'avant le langage, et c'est ça qu'il veut travailler dans ses films. Jérôme Momcilovic

Sombre (1998)

Jean tue, il rencontre Claire.

Elle aime Jean, elle reconnait à travers les gestes de Jean, sa maladresse, sa brutalité, elle reconnaît ce qui obscurément la retient elle aussi hors du monde…

L’amour est ce qui nous sauve, fut-il perdu, d’emblée perdu.

Pour afficher ce contenu Vimeo, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

La Vie nouvelle (2002)

Seymour un jeune américain arrive dans une ville de l’Est. Il est accompagné par Roscoe venu négocier l’achat d’hommes et de femmes. Seymour découvre Mélania une des “filles” de Boyan qui contrôle le trafic. Fasciné, Seymour veut la posséder. Le prix à payer est terrible. Trahir Roscoe. Seymour accepte le marché. Roscoe meurt dévoré par les chiens. Seymour devra affronter “la vie nouvelle”.

Pour afficher ce contenu Vimeo, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Un Lac (2008)

Tout a lieu dans un pays dont on ne sait rien, un pays de neige et de forêts, quelque part dans le Nord.

Une famille vit dans une maison isolée près d’un lac.

Alexi, le frère, est un jeune homme au cœur pur. Un bûcheron.

Enclin à des crises d’épilepsie, et de nature extatique, il ne fait qu’un avec la nature qui l’entoure.

Alexi est très proche de sa jeune sœur, Hege. Leur mère aveugle, leur père et leur plus jeune frère, observent en silence cet amour incontrôlable.

Un étranger arrive, un jeune homme à peine plus âgé qu’Alexi…

Pour afficher ce contenu Vimeo, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Malgré la nuit (2016)

On entre dans le film comme dans un rêve. Paris. Lenz cherche Madeleine disparue mystérieusement. Il rencontre Hélène une jeune femme envoûtée par sa pulsion autodestructrice. Un amour fou naît entre eux.
Louis et Léna dévorés par leur jalousie amèneront Lenz à suivre malgré lui Hélène dans le monde souterrain d’un sombre réseau d’exploitation sexuel.
Fut-il perdu, d’emblée perdu, l’amour est ce qui nous sauve.

Pour afficher ce contenu Vimeo, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Ecoutez la première partie de La Critique du 9 avril 2021 : 

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......