LE DIRECT
Robert Pattinson et John David Washington dans "Tenet" de Christopher Nolan

Rentrée littéraire : Lola Lafon et Laurent Mauvignier // Cinéma : Tenet de Christopher Nolan & Effacer l'historique de Kervern et Delépine

1h
À retrouver dans l'émission

Au sommaire de cette première émission : les nouveaux romans de Lola Lafon et Laurent Mauvignier, et la rentrée cinéma avec "Tenet" de Christopher Nolan et "Effacer l'historique" de Kervern et Delépine.

Robert Pattinson et John David Washington dans "Tenet" de Christopher Nolan
Robert Pattinson et John David Washington dans "Tenet" de Christopher Nolan Crédits : © 2020 Warner Bros. Entertainment, Inc. / Melinda Sue Gordon

Chaque vendredi désormais la grande table appartiendra aux critiques de tous genres, de tous bords, et de tous les arts. Aux côtés de Lucile Commeaux, deux commentateurs passionnés de l’actualité culturelle aborde deux disciplines différentes de part et d’autre du Journal de la rédaction, pour que vive la critique, ce goût partagé et contagieux de la dispute esthétique, qu’elle concerne des films, des livres, des expositions, des séries, des bandes dessinées, bref tout ce qui s’aime et se discute. 

Aujourd’hui, Littérature et de cinéma.

En première partie : deux romans français de cette rentrée littéraire : Histoires de la nuit de Laurent Mauvignier et Chavirer de Lola Lafon. Pour en débattre : Elisabeth Philippe, journaliste et critique littéraire à L’Obs, et Philippe Chevilley, chef du service Culture au journal Les Echos)

En deuxième partie : deux films qui sont d’ores et déjà en salle, “Effacer l’historique” de Gustave Kervern et Benoît Délépine, et le très commenté “Tenet” de Christopher Nolan. Pour en débattre : Murielle Joudet, critique de cinéma aux Inrocks, et Thierry Chèze rédacteur en chef du magazine Première et critique cinéma pour Ouest France.)

📖 "Chavirer" de Lola Lafon (Actes Sud)

Chavirer de Lola Lafon
Chavirer de Lola Lafon Crédits : Actes Sud

Chavirer est le sixième roman de Lola Lafon, auteure notamment de La Petite communiste qui ne souriait jamais (Prix Femina 2014).

Quatrième de couverture : 1984. Cléo, treize ans, qui vit entre ses parents une existence modeste en banlieue parisienne, se voit un jour proposer d’obtenir une bourse, délivrée par une mystérieuse Fondation, pour réaliser son rêve : devenir danseuse de modern jazz. Mais c’est un piège, sexuel, monnayable, qui se referme sur elle et dans lequel elle va entraîner d’autres collégiennes.
2019. Un fichier de photos est retrouvé sur le net, la police lance un appel à témoins à celles qui ont été victimes de la Fondation.
Devenue danseuse, notamment sur les plateaux de Drucker dans les années 1990, Cléo comprend qu’un passé qui ne passe pas est revenu la chercher, et qu’il est temps d’affronter son double fardeau de victime et de coupable.

  • L'avis des critiques :

"Il y a beaucoup de choses abordées dans ce livre, mais que le style de Lola Lafon unifie. Malgré quelques faiblesses, "Chavirer" est un vrai objet de littérature, un roman au sujet fort qui emmène ailleurs, dans plusieurs ailleurs." Philippe Chevilley 

"Je trouve assez juste la façon dont Lola Lafon construit son récit d'une façon éclatée qui fait écho aux corps démantelés des personnages. [...] Mais, paradoxalement, pour un roman dont le corps est la matière première, je trouve qu'il est relativement désincarné, qu'il manque un peu de consistance, d'épaisseur, peut être à cause du trop plein de sujets qui y sont abordés." Elisabeth Philippe

📖 "Histoires de la Nuit" de Laurent Mauvignier (Éditions de Minuit)

Histoires de La nuit, Laurent Mauvignier
Histoires de La nuit, Laurent Mauvignier Crédits : Editions de Minuit

Prix Wepler 2000 et Prix Livre Inter 2001 pour Apprendre à finir, Prix des libraires 2010 pour Des hommes, Laurent Mauvignier présente, en cette rentrée littéraire, son nouveau roman : Histoires de la Nuit.

Quatrième de couverture : Il ne reste presque plus rien à La Bassée : un bourg et quelques hameaux, dont celui qu’occupent Bergogne, sa femme Marion et leur fille Ida, ainsi qu’une voisine, Christine, une artiste installée ici depuis des années.
On s’active, on se prépare pour l’anniversaire de Marion, dont on va fêter les quarante ans. Mais alors que la fête se profile, des inconnus rôdent autour du hameau."

  • L'avis des critiques : 

"Un roman époustouflant. [...] Mauvignier traduit les non-dits et les silences à travers une prose torrentielle, un déluge de mots, une phrase ample par laquelle on est vraiment porté." Elisabeth Philippe

"Une chronique rurale puissante et poétique qui vire au cauchemar. C'est très fort. [...] Mauvignier magnifie le thriller." Philippe Chevilley

🎬 Film : "Tenet" de Christopher Nolan

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Réalisateur de la trilogie à succès The Dark Knight, d'Inception et Interstellar, Christopher Nolan signe Tenet, un nouvel opus dont la sortie fut maintes fois repoussée au fil de l'été. 

Synopsis : Muni d'un seul mot – Tenet – et décidé à se battre pour sauver le monde, notre protagoniste sillonne l'univers crépusculaire de l'espionnage international. Sa mission le projettera dans une dimension qui dépasse le temps. Pourtant, il ne s'agit pas d'un voyage dans le temps, mais d'un renversement temporel…

  • L'avis des critiques : 

"Pour "Tenet", on sent que Nolan a eu carte blanche. Cela donne un cinéaste obsédé par la scène d'action qui se rend parfaitement incompréhensible. [...] On s'embête énormément parce que Nolan n'est lui-même pas intéressé par le récit, qui n'existe que comme salle d’attente pour la grande attraction foraine." Murielle Joudet

"Si on regarde le film à l'aune de la catégorie "blockbuster", c'est efficace, c'est bien mis en scène, c'est spectaculaire. Et puis il y a le mot "auteur" associé, et donc là, il faut que ça réfléchisse. J’ai vraiment l'impression que, de ce point de vue, ce que Nolan tire de sa matière est très faible." Thierry Chèze

🎬 Film : "Effacer l'historique" de Kervern et Delépine

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Réalisateurs de Louise-Michel, Mammuth et Le Grand soir, Gustave Kervern et Benoit Delépine commettent Effacer l'historique, une nouvelle comédie avec un casting de haute volée : Denis Podalydès, Blanche Gardin et Corinne Masiero.

Synopsis : Dans un lotissement en province, trois voisins sont en prise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Il y a Marie, victime de chantage avec une sextape, Bertrand, dont la fille est harcelée au lycée, et Christine, chauffeur VTC dépitée de voir que les notes de ses clients refusent de décoller.Ensemble, ils décident de partir en guerre contre les géants d’internet. Une bataille foutue d'avance, quoique...

  • L'avis des critiques : 

"Les réalisateurs s'emparent de leurs personnages comme ont pu le faire les Deschiens ou l'émission Strip-tease. Je crois en leur regard et en leur empathie." Thierry Chèze

"La comédie, en tant que genre, est un travail d'orfèvre que Kervern et Delépine ne se coltinent pas. Le film mise sur un humour de connivence qui met bout à bout des observations sur Amazon, Le Bon Coin, Deliveroo, etc ... [...] J'ai trouvé le film complaisant et démagogique." Murielle Joudet

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......