LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Le Mépris" de Jean-Luc Godard
Épisode 10 :

Godard le regard

1h
À retrouver dans l'émission

La dernière émission n'est pas un film mais un homme, c'est Jean-Luc Godard. Grincheux comme un enfant boudeur, la malice au coin des yeux, il se prête malgré tout au jeu de l'interview.

Jean-Luc Godard, caméra au poing, dans la manifestation des étudiants à Paris, le 13 mai 1968
Jean-Luc Godard, caméra au poing, dans la manifestation des étudiants à Paris, le 13 mai 1968 Crédits : Keystone-France/Gamma-Rapho - Getty

La première fois que j'ai parlé avec Jean-Luc Godard c'était au festival de Cannes en mai 1985. C'était la conférence de presse qui suivait la première projection mondiale de son film Détective.

Pourquoi Jean-Luc Godard ? Parce qu'il a réalisé le Mépris, l'un des plus beaux films du monde, parce que son étoile rayonne encore et toujours dans le monde du cinéma et de la culture, parce qu'il se situe quelque part entre Picasso et Lévi-Strauss. 

Sans scénario 

Pendant longtemps je suis parti sans scénario, c'était un peu l'ennemi, la dictature de l'écriture et du sujet qui ne s'intéressait plus à l'objet. Les frères Lumière quand ils filmaient la sortie des usines, ils n'avaient pas de scénario.                        
Jean-Luc Godard

De la littérature pour écran 

C'est mieux de ne pas partir d'un livre parce que sinon on fait de la littérature pour écran ou du théâtre filmé.                    
Jean-Luc Godard

Sur les séries, sur la liste des dix films... une partie bonus de l'entretien avec Jean-Luc Godard :

Écouter
23 min
Entretien avec Jean-Luc Godard, partie bonus

"Orange mécanique" ça vaut pas "Blow-up."

Que ce soit les bons ou les mauvais, je m'intéresse à tout le parcours. J'ai mon opinion. C'est ce qu'est devenu le cinéma : j'ai pas abandonné le cinéma, un certain cinéma qui est quasiment totalitaire m'a abandonné, mais ça..."

Sons diffusés :

  • Extrait du film Éloge de l'amour, 2001
  • Musique Upland par Ketil Bjornstad et David Darling, 2000
  • Extrait du film Bande à part, 1964
  • Musique du film Bande à part, scène du Madison, Michel Legrand, 1964
  • Extrait du film À bout de souffle, 1960
  • Musique du film À bout de souffle, Martial Solal, 1960
  • Extrait du film Détective, 1985
  • Extrait du film Made in USA, 1966
  • Musique de Beethoven: Piano Sonata No. 9 in E Major, Op. 14 No. 1 - 2
  • Musique du film Pierrot le fou par Antoine Duhamel, 1965

Le Questionnaire 

-La 1ère séance dont vous vous souvenez : les films de Charlie Chaplin 

-La dernière séance qui vous ait marqué : Sans anesthésie d'Andrzej Wajda, 1978 

-Votre film de chevet : les films d'Hitchcock et Rossellini

-Le film dans lequel vous aimeriez vivre : un film de Rivette 

-Le classique qui vous laisse de marbre : tous 

-La pépite que personne ne connaît : Lone Star de John Sayles, 1996

-Votre voix de cinéma préférée : Agnes Moorehead

-Votre salle de cinéma préférée : Le Bleecker cinema de San Francisco

-Votre prochaine séance : le film du jour 

-Votre vœu cinéphile : voir un film qui montre des choses que je n'ai jamais vues.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......