LE DIRECT
 Dans les rues d'Alger, Algérie, 1958-1959.

Mer de conquête : Assia Djebar

58 min
À retrouver dans l'émission

En route pour une navigation littéraire autour de la Méditerranée ! Dix pays, dix romans, de Tanger à Istanbul, des colonnes d’Hercule au Bosphore...comme autant de dérives maritimes pour fouiller l'imaginaire méditerranéen au XXème et au début du XXIème siècle. Aujourd'hui, l'Algérie.

 Dans les rues d'Alger, Algérie, 1958-1959.
Dans les rues d'Alger, Algérie, 1958-1959. Crédits : IONESCO/Gamma-Rapho via Getty Images - Getty

Nous poursuivons notre voyage autour de la Méditerranée en Algérie, avec le roman d’Assia Djebar L’Amour la fantasia, publié en 1985 originairement chez Lattès et disponible aujourd’hui au livre de poche. Un roman double, du double, de l’amour et de la fantasia, c’est-à-dire à la fois l’autobiographie d’une jeune femme musulmane en Algérie dans les années 50 et des variations historiques sur ce pays dans les années 1830, au moment de la conquête française. 

Comme si soudain la langue française avait des yeux, et qu'elle me les ait donnés pour voir dans la liberté, comme si la langue française aveuglait les mâles voyeurs de mon clan et qu'à ce prix, je puisse circuler, dégringoler toutes les rues, annexer le dehors pour mes  compagnes cloîtrées, pour mes aïeules mortes bien avant le tombeau. 

Comme si... Dérision, chaque langue, je le sais, entasse dans le noir ses cimetières, ses poubelles, ses  caniveaux ; or devant celle de l'ancien conquérant, me voici à éclairer ses chrysanthèmes ! Assia Djebar

Un roman de l’amour donc, et de sa langue, un roman du langage et des langues, français, arabe et berbère ; un roman qui interroge aussi les mythes orientalistes et la brutalité de la conquête.

Pour en parler, je recevrai la romancière Kaouter Hadimi, et Kaoutar Harchi, elle aussi romancière et spécialiste de l'œuvre d'Assia Djebar. 

Bibliographie

  • La Soif, roman (1957)
  • Les Impatients, roman (1958)
  • Women of Islam (1961)
  • Les Enfants du Nouveau Monde, roman (1962)
  • Les Alouettes naïves, roman (1967)
  • Poèmes pour l’Algérie heureuse, poésie (1969)
  • Rouge l’aube, théâtre (1969)
  • Femmes d’Alger dans leur appartement, nouvelles (1980)
  • L’Amour, la fantasia, roman (1985)
  • Ombre sultane, roman (1987)
  • Loin de Médine, roman (1991)
  • Vaste est la prison, roman (1995)
  • Le Blanc de l’Algérie, récit (1996)
  • Les Nuits de Strasbourg, roman (1997)
  • Oran-langue morte (1997)
  • Ces voix qui m’assiègent: En marge de ma francophonie, essai (1999)
  • La Femme sans sépulture, roman (2002)
  • La Disparition de la langue française, roman (2003)
  • Nulle part dans la maison de mon père, roman (2007)

Musique 

  1. Adlen Fergani, ayuha el-saqi

  2. Dahmane el Harrachi, Hassebni

Lectures

Peggy Martineau

Prise de son

Claude Niort

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......