LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Louise Michel sur les barricades (1871) - reproduction de Théophile Alexandre Steinlen - collections du musée du Petit Palais de Genève.

La dictée de Rachid Santaki : extrait des Mémoires de Louise Michel

30 min
À retrouver dans l'émission

Parviendrez-vous à réaliser un sans faute ? Tout le monde est invité à prendre son stylo, devant son écran ou à l’écoute de la radio pour participer à cette expérience collective. Aujourd'hui, un extrait des Mémoires de Louise Michel avec la participation du comédien François Morel.

Louise Michel sur les barricades (1871) - reproduction de Théophile Alexandre Steinlen - collections du musée du Petit Palais de Genève.
Louise Michel sur les barricades (1871) - reproduction de Théophile Alexandre Steinlen - collections du musée du Petit Palais de Genève. Crédits : © Heritage Images / Coll. Hulton Archive - Getty

Ah ! la dictée, c'est un défi qu'on se lance à soi-même et une expérience collective mêlant compétition, plaisir de la langue française et souvenirs d'enfance. Aujourd'hui, avec François Morel, comédien, metteur en scène, auteur et chanteur dont l'album Tous les marins sont des chanteurs est sorti le 16 octobre 2020 (spectacle à La Scala en février 2021), le livre Au comptoir des philosophes co-écrit avec Victorine de Oliveira a paru le 12 novembre 2020 chez Philosophie magazine Éditeur et le livre Dictionnaire amoureux de l'inutile, co-signé avec son fils Valentin, a paru le 1er octobre 2020 chez Plon.

Consulter le site internet de François Morel.

Le clin d'œil de la semaine

Un extrait du film La vie est un long fleuve tranquille réalisé par Etienne Chatiliez en 1988, où l'on entend Momo, interprété par Benoît Magimel, élevé chez les Groseille mais né Le Quesnoy.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Cette dictée a déjà été diffusée le 23 janvier 2021.

Le texte de la dictée

Et du reste les femmes, quand la chose vaut la peine de se battre, n’y sont pas les dernières ; le vieux levain de révolte qui est au fond du cœur de toutes fermente vite quand le combat ouvre des routes plus larges, où cela sent moins le charnier et la crasse des bêtises humaines. Elles sont dégoûtées, les femmes ! Les vilenies leur font lever le cœur. Un peu moqueuses aussi, elles saisissent vite ce qu’il y a d’épatant à voir des gommeux, des fleurs de grattin, des pschutteux, des petits-crevés enfin, jeunes ou vieux, drôles, crétinisés par un tas de choses malpropres, et dont la race est finie, soupeser dans leurs pattes sales les cerveaux des femmes…

Explication des principales difficultés

- levain : nom masculin. Pâte de farine qu'on a laissée fermenter ou qu'on a mélangée à de la levure.

- toutes : forme féminine de l'adjectif indéfini "tout". "Toute" signifie qu'une chose est présente en totalité, que ce soit en nombre, en quantité, en taille. Il s’accorde avec femmes.

- charnier : nom masculin. Lieu où l'on déposait les ossements des morts.

- vilenies (au pluriel) : nom féminin. Action vile et basse.

- gommeux (au pluriel) : jeune homme qui pousse le souci de l'élégance jusqu'au ridicule.

- fleurs de grattin (au pluriel) : élite de la société, d'une société mondaine, qui se distingue par ses titres, ses richesses, son esprit ou son élégance. 

- pschutteux (au pluriel) : le pschut(t), c'est la prétention à l'élégance et au bon ton, qui se manifeste surtout par une mine tapageuse. Le pschutteux est un jeune ou vieil élégant. Ce mot fait partie de l'argot des boulevards à la mode à cette époque.

- petits-crevés (au pluriel) : certains jeunes gens de mise ridicule ont été appelés "petits-crevés" par des blanchisseuses, et ce terme est resté pour désigner certains de leurs clients qui se faisaient remarquer par le luxe de leurs chemises.

- malpropres : adjectif et nom. Qui manque de propreté, de netteté.

- soupeser : verbe transitif. Soulever et soutenir un moment dans la main (pour juger du poids). Pour savoir si l'on écrit é ou er à la fin d'un verbe, on remplace par un verbe du 3e groupe, comme vendre.

La dictée de l'invité

François Morel, comédien "fantaisiste" (comme il se nomme lui-même)

.
. Crédits : © François Morel
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......