LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Timbre à l'effigie de Charles Baudelaire édité en 1951.

La dictée de Rachid Santaki : extrait du "Spleen de Paris" de Charles Baudelaire

29 min
À retrouver dans l'émission

Parviendrez-vous à réaliser un sans faute ? Tout le monde est invité à prendre son stylo, devant son écran ou à l’écoute de la radio pour participer à cette expérience collective. Aujourd'hui, un extrait de "Le spleen de Paris" de Charles Baudelaire avec la participation d'Emmanuel Guibert.

Timbre à l'effigie de Charles Baudelaire édité en 1951.
Timbre à l'effigie de Charles Baudelaire édité en 1951. Crédits : © Gamma-Keystone-France - Getty

Ah ! la dictée, c'est un défi qu'on se lance à soi-même et une expérience collective mêlant compétition, plaisir de la langue française et souvenirs d'enfance. Aujourd'hui, avec Emmanuel Guibert, dessinateur et scénariste de bandes dessinées - Grand prix de la ville d'Angoulême au Festival de la bande dessinée, en 2020. Plusieurs sorties en ce mois de janvier : un récit, "Mike" aux éditions Gallimard, et une BD, "Le smartphone et le balayeur" aux éditions des Arènes.

>>> A consulter : le lien vers l'exposition "Emmanuel Guibert en bonne compagnie" présentée du 30 janvier au 27 juin 2021 au musée d'Angoulême, et à voir, une courte vidéo sur le Grand Prix de la ville d'Angoulême décerné à Emmanuel Guibert en janvier 2020.

Le clin d'œil de la semaine

Un extrait du film "Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages" avec Bernard Blier, film de Michel Audiard, sorti en 1968.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Cette dictée a déjà été diffusée le 16 janvier 2021.

Le Spleen de Paris est un recueil posthume de Charles Baudelaire, paru en 1869, également connu sous le titre de "Petits poèmes en prose", contenant cinquante pièces assez différentes les unes des autres : certains poèmes explorent un fait divers, un détail du quotidien, d'autres vont vers le rêve et le fantastique...

Le texte de la dictée

La Fée pouvait être embarrassée ; car il ne restait plus rien. Cependant elle se souvint à temps d’une loi bien connue, quoique rarement appliquée, dans le monde surnaturel, (écoliers) habité par ces déités impalpables, amies de l’homme, et souvent contraintes de s’adapter à ses passions, telles que les Fées, les Gnomes, les Salamandres, les Sylphides, les Sylphes, les Nixes, les Ondins et les Ondines, – je veux parler de la loi qui concède aux Fées, dans un cas semblable à celui-ci, c’est-à-dire le cas d’épuisement des lots, la faculté d’en donner encore un, supplémentaire et exceptionnel, pourvu toutefois qu’elle ait l’imagination suffisante pour le créer immédiatement. Donc la bonne Fée répondit, avec un aplomb digne de son rang.

Explication des principales difficultés

- souvint : verbe se souvenir à la troisième personne du singulier de l’indicatif du passé simple. 

- quoique : conjonction. Bien que (encore que)

- déités (au pluriel) : nom féminin. Divinité mythique ; dieu ou déesse.

- Gnomes (au pluriel) : nom masculin. Petit personnage de contes, laid et difforme.

- Salamandres : nom féminin. Petit batracien noir taché de jaune, dont la peau sécrète une substance corrosive.

- Sylphides : nom féminin. Génie aérien féminin plein de grâce.

- Sylphes : nom masculin. Génie aérien des mythologies gauloise, celtique et germanique.

- Nixes : nom féminin. Nymphe (ou génie) des eaux, dans les mythologies germaniques.

- Ondins, ondines : Génie, déesse des eaux de la mythologie nordique (rare au masculin).

- aplomb : nom masculin. État d'équilibre d'un corps, d'un objet vertical.

La dictée de l'invité

Emmanuel Guibert, dessinateur et scénariste de bandes dessinée.

.
. Crédits : © Emmanuel Guibert
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......