LE DIRECT
Buste de Guy de Maupassant (1850-1893) dans le jardin du château de Miromesnil (Seine-Maritime / Normandie) où il naquit.

La Dictée de Rachid Santaki : un extrait de "La Vie errante" de Guy de Maupassant

30 min
À retrouver dans l'émission

Parviendrez-vous à réaliser un sans faute ? Tout le monde est invité à prendre son stylo, devant son écran ou à l’écoute de la radio, pour participer à cette expérience collective. Aujourd'hui, c'est Alain Borer, poète et écrivain aux multiples facettes, qui se prête à l'exercice.

Buste de Guy de Maupassant (1850-1893) dans le jardin du château de Miromesnil (Seine-Maritime / Normandie) où il naquit.
Buste de Guy de Maupassant (1850-1893) dans le jardin du château de Miromesnil (Seine-Maritime / Normandie) où il naquit. Crédits : © DEA / L. ROMANO / Coll. De Agostini - Getty

Ah ! la dictée, c'est un défi qu'on se lance à soi-même et une expérience collective mêlant compétition, plaisir de la langue française et souvenirs d'enfance. Cette semaine, la dictée est un extrait du livre La Vie errante de Guy de Maupassant. Cette semaine, c'est Alain Borer, poète, écrivain-voyageur, romancier, dramaturge, critique d'art, spécialiste d'Arthur Rimbaud et essayiste qui n'a pas hésité à se frotter à la dictée de Rachid Santaki. 

Je pense à cet instant même à tous ceux qui, crayon à la main, s’apprêtent à nous accompagner, et je salue affectueusement ces courageux écoliers à Luxeuil-les-bains, Haute-Saône (70), à Genève et à Paris, à Tours et en Touraine à Richelieu, Chaumussay, le Grand Pressing, et encore à Niort, à Trélazé, Nantes, au Taillan Medoc et jusqu'à Toulon et partout en francophonie ! Alain Borer

Il est l'auteur, tout récemment, du texte Speak white ! - Pourquoi renoncer au bonheur de parler français ? paru dans la collection Tracts (Gallimard, avril 2021).

En 2014, il avait publié le livre De quel amour blessée : réflexions sur la langue française (Gallimard, collection Beaux papiers), dans lequel l'auteur révélait les richesses de la langue et déplorait qu'elle ne soit pas mieux employée. Il avait obtenu le prix François-Mauriac, en 2015 pour cet ouvrage.

Le clin d'oeil de la semaine

Bande annonce de l'adaptation libre et survoltée du livre de Lorànt Deutsch, Romanesque ou la folle aventure de la langue française. Lorànt Deutsch emmène le lecteur dans un voyage sur les traces de cette langue que nous parlons aujourd'hui pour mieux la comprendre et la savourer. Spectacle présenté en octobre 2019 au Théâtre de Paris.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"La Vie errante" de Guy de Maupassant

Au travers d'un récit de voyage littéraire en Méditerranée ainsi qu'au Maghreb à la fin du XIXe siècle et de sa vie, Maupassant a réalisé une enquête journalistique, attiré par l'exotisme de ces pays. En croisière à bord du « Bel-Ami II », il visite la côte italienne, la Sicile, navigue d'Alger à Tunis puis vers Kairouan. Sensible à la beauté des paysages et fasciné par la vie quotidienne de ces habitants, il rédige plusieurs chroniques qui seront publiées dans l'ouvrage La Vie errante, en 1890, aux éditions Ollendorff.

La Vie errante peut être lu comme le testament de Maupassant. Il y exprime sa lassitude de Paris, son amour de l'ailleurs. C'est la confession d'un homme qui voit dans le soleil et l'esthétisme sa rédemption. Publié trois ans avant sa mort, ce livre, où apparaît un Maupassant secret, était mystérieusement tombé dans l'oubli.

Texte de la dictée

Sortis du port de Cannes à trois heures du matin, nous avons pu recueillir encore un reste des faibles brises que les golfes exhalent vers la mer pendant la nuit. Puis un léger souffle du large est venu, poussant le yacht couvert de toile vers la côte italienne. (fin de la dictée pour les écoliers) C’est un bateau de vingt tonneaux tout blanc, avec un imperceptible fil doré qui le contourne comme une mince cordelière sur un flanc de cygne. Ses voiles en toile fine et neuve, sous le soleil d’août qui jette des flammes sur l’eau, ont l’air d’ailes de soie argentée déployées dans le firmament bleu. Ses trois focs s’envolent en avant, triangles légers qu’arrondit l’haleine du vent, et la grande misaine est molle, sous la flèche aiguë qui dresse...

La Nuit, Chapitre 2.
Extrait de La Vie errante de Guy de Maupassant, édition de 1890 (Hachette Livre).

Explications des principales difficultés

- recueillir : du latin recolligere (« rassembler, recueillir, réunir »).

- golfes (au pluriel) : un golfe (italien golfo, grec kolpos, pli) est une partie de mer ou de lac avancée dans les terres.

- exhalent/exhaler : dégager et répandre au-dehors (une chose volatile : odeur, vapeur, gaz). Ici, le verbe exhaler est conjugué à la troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif.

- yacht : grand navire de plaisance à voiles ou à moteur. De l’anglais yacht, lui-même issu du néerlandais jacht (« chasse »), qui désignait des bateaux légers et rapides utilisés par la marine néerlandaise pour poursuivre les pirates. Le mot vient du néerlandais jacht, mais sous l'influence anglaise il a fini par se prononcer iot. Il désigne un bateau de plaisance, souvent richement équipé.

- cordelière : corde à plusieurs nœuds servant de ceinture ; gros cordon. Dérivé de cordelier avec le suffixe -ière, dérivé de « corde » avec le suffixe diminutif -el.

- cygne : A ne pas confondre avec son homonyme « signe » (définition : ce qui permet de connaître ou de reconnaître, de deviner ou de prévoir quelque chose). On écrit avec cy- le nom de l'oiseau palmipède.

- août : l’accent circonflexe sur le « u » n’est plus indispensable depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle orthographe proposée par l'Académie française. Il le reste cependant pour les terminaisons verbales. (voir ci-dessous).

- firmament : espace céleste séparant les eaux supérieures des eaux inférieures. Firmamentum (de firmare « rendre ferme, solide ») désignant la voûte céleste à laquelle les astres semblent fixés tandis qu'en latin classique, le mot avait le sens de « soutien, appui (au propre et au figuré) ».

- focs (au pluriel) : nom masculin, voile triangulaire qui se place à l'avant du bateau et qui est utilisée par grand vent. du néerlandais fokmisaine »). Terme marin, on dit aussi « un génois ».

- misaine : voile basse du mât de l'avant (d'un navire).

- aiguë : adjectif et nom masculin. Terminé en pointe ou en tranchant. (voir ci-dessous).

Règles et nouveautés sur deux accents spécifiques

>>> L’accent circonflexe

Le problème : l'emploi incohérent et arbitraire de l'accent circonflexe dans l'orthographe française constitue une difficulté pour l'enseignement systématique ou historique. Que ce soit par une justification historique montrant qu'on utilise l'accent circonflexe pour remplacer un "s" qu'on utilisait jadis, ou pour noter une prononciation spécifique, il y a de nombreuses exceptions.

>> Exemples : votre, notre, mouche, chaque n'ont pas d'accent circonflexe malgré la disparition d'un "s" dans l'ancienne écriture. Château, bateau, noirâtre, pédiatre... ont la même prononciation.

Proposition de la nouvelle orthographe : l'Académie française estime que l'utilité de l'accent circonflexe est "restreinte" sur les lettres "i" et "u". En conséquence, la nouvelle orthographe conserve l'accent circonflexe sur "a", "e" et "o" mais il n'est plus obligatoire sur "i" et "u" à l'exception des cas suivants :

  • lorsqu'il marque une terminaison dans la conjugaison (nous suivîmes, nous voulûmes, nous aimâmes...)
  • dans les mots où il apporte une distinction de sens utile (jeûne, mûr, sûr, croître...).

>>> Le tréma

Le problème : alors qu'en théorie le tréma indique qu'il faut prononcer la lettre concernée avec un son unique, nous sommes déroutés lorsqu'il y a un tréma sur une voyelle qu'on ne prononce pas. A l'opposé, certains mots ont une prononciation spécifique sans qu'on leur appose un tréma (gageure, arguer).

Proposition de la nouvelle orthographe : Le tréma indique qu'une lettre "u" doit être prononcée séparément de la lettre précédente. On placera désormais le tréma sur la voyelle qui doit être prononcée.

>> Exemples : aigüe, ambigüe, exigüe, contigüe, ambigüité, exigüité, contigüité, cigüe

On utilisera désormais un tréma pour spécifier la prononciation des mots suivants : argüe, gageüre, mangeüre, rongeüre, vergeüre.

La Dictée de l'invité

Alain Borer, poète et écrivain.

La Dictée
La Dictée Crédits : © Alain Borer

Bibliographie

.

La Vie erranteGuy de MaupassantLa Table ronde (Coll. La petite vermillon, n° 122), 2000

Intervenants
  • poète, écrivain-voyageur, romancier, dramaturge, critique d'art, spécialiste d'Arthur Rimbaud, essayiste.
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......