LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

La dictée de Rachid Santaki : un extrait de "Peau noire, masques blancs" de Frantz Fanon

29 min
À retrouver dans l'émission

Parviendrez-vous à réaliser un sans faute ? Tout le monde est invité à prendre son stylo, devant son écran ou à l’écoute de la radio, pour participer à cette expérience collective. Aujourd'hui, c'est Titiou Lecoq, journaliste et écrivaine, qui se prête à l'exercice.

.
. Crédits : MirageC - Getty

Ah ! la dictée, c'est un défi qu'on se lance à soi-même et une expérience collective mêlant compétition, plaisir de la langue française et souvenirs d'enfance. Cette semaine, la dictée est un extrait du livre Peau noire, masques blanc de Frantz Fanon et l'invitée qui se prête à l'exercice, l'écrivaine et journaliste Titiou Lecoq.

L'actualité de Titiou Lecoq
• Elle signe le podcast en 8 épisodes Rends l'argent pour slate.fr.
• Elle écrit régulièrement pour le magazine en ligne slate.fr avec une newsletter hebdomadaire.
• Son livre Honoré et moi (L'Iconoclaste, 2019) est ressorti en poche le 17 mars 2021.
• Elle intervient dans le documentaire Simone de Beauvoir : l'aventure d'être soi de Fabrice Gardel et Mathieu Weschler, diffusé le 17 avril 2021 sur Public Sénat.

Cette dictée a déjà été diffusée le 8 mai 2021.

Le clin d'œil de la semaine

Extrait de la série humoristique Scènes de ménage (M6) diffusée le 19/03/2021 avec le couple Emma et Fabien : Emma a préparé une pancarte pour manifester contre la fermeture de classe dans son village. Fabien, professeur d'histoire-géo, lui fait remarquer sa confusion entre participe passé et infinitif.

« Peau noire, masques blancs » de Frantz Fanon

Mai 2021, vingt ans après le vote de la loi Taubira portant sur la reconnaissance de l’esclavage et de la traite en tant que crime contre l’humanité, se souvenir des grands hommes et des grands textes. Paru en 1952, Peau noire, masques blancs est l'essai phare de Frantz Fanon sur le racisme, combattu de front et analysé pour tenter de le désamorcer. Le philosophe, psychanalyste et militant anticolonialiste essaie de saisir la relation Noir-Blanc, l’héritage du colonialisme sur les psychés, à partir de sa propre expérience et de ses lectures. 

Frantz Fanon signe trois œuvres essentielles, Peau noire, masques blancs (1952), L’An V de la révolution algérienne (1959) et Les Damnés de la Terre (1961). 

  • Écouter Grandes Traversées : Frantz Fanon, l'indocile, documentaire en cinq épisodes d'Anaïs Kien, réalisé par Séverine Cassar, diffusé sur France Culture du 17 au 21 août 2020.
  • Découvrir Révolution Fanon, série de quatre émissions des Chemins de la philosophie d'Adèle Van Reeth, diffusée sur France Culture du 5 au 8 avril 2021.

Texte de la dictée

Sans nul doute, il nous est arrivé de discuter du problème noir avec des amis, ou plus rarement avec des Noirs américains. Ensemble nous protestions et affirmions l’égalité des hommes devant le monde. (Fin de la dictée pour les écoliers). Il y avait aussi aux Antilles ce petit hiatus qui existe entre la békaille, la mulâtraille et la négraille. Mais nous nous contentions d’une compréhension intellectuelle de ces divergences. En fait, ça n’était pas dramatique. Et puis... Et puis il nous fut donné d’affronter le regard blanc. Une lourdeur inaccoutumée nous oppressa. Le véritable monde nous disputait notre part. Dans le monde blanc, l’homme de couleur rencontre des difficultés dans l’élaboration de son schéma corporel. La connaissance du corps est une activité uniquement négatrice.

Extrait du chapitre 5 « L’expérience vécue du Noir »
Frantz Fanon, Peau noire, masques blancs, éditions du Seuil, 1952

Explications des principales difficultés

- arrivé / discuter : une règle simple pour savoir si on doit mettre é ou er à la fin d'un verbe est de le remplacer par le verbe « vendre » dans la phrase. Si l'on dit « vendu », il faut mettre é, sinon il faut mettre er.

- Noirs : Dans ce cas, ces noms, qui sont des noms de personnes considérés comme appartenant à un peuple, prennent la majuscule : un Blanc, une Blanche, un Noir, une Noire.

- hiatus : mot latin (de hiare « s'entr'ouvrir, être béant », rhét. « avoir des rencontres de voyelles ») littéralement « action d'ouvrir, ouverture » et terme de rhét. « rencontre de deux voyelles ». 

- békaille : (1952) Dérivé de béké avec le suffixe -aille. Aux Antilles françaises, un béké est un blanc créole descendant des premiers colons européens.

- mulâtraille : (1952) Dérivé de mulâtre avec le suffixe -aille. Personne métisse dont les parents sont l'un blanc, l'autre noir et dont la peau présente une coloration assez sombre.

- négraille : ( XIXe siècle) Dérivé de nègre avec le suffixe -aille.

- inaccoutumée : Du préfixe ac- et de coutume. (fin XIIe siècle) acustumer.

- oppressa : formé sur le modèle de oppression (voy. ce mot). Aux environs de Paris, les paysans disent empresser pour oppresser ; cette forme se trouve dans Marot (voy. l'historique).

- schéma : du grec ancien σχῆμα / skhễma (« manière d'être », « forme », « figure », « extérieur », « apparence », « faux-semblant ») est une représentation simplifiée servant de vecteur de communication et souvent codifié ou symbolisé.

La dictée de l'invitée

Titiou Lecoq, écrivaine et journaliste

La dictée de Titiou Lecoq, écrivaine et journaliste
La dictée de Titiou Lecoq, écrivaine et journaliste Crédits : Titiou Lecoq
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......