LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Attention carrosse !

Un extrait de "Candide ou l'Optimisme" de Voltaire

29 min
À retrouver dans l'émission

Parviendrez-vous à réaliser un sans faute ? Tout le monde est invité à prendre son stylo pour participer à cette expérience collective. Aujourd'hui, ce sont les libraires, Luc Pinto Barreto, dit le " dealer de livres ", et Yohan Geoffroy qui se prêtent au jeu

Attention carrosse !
Attention carrosse ! Crédits : Mark van Dam - Getty

Ah ! La dictée, c'est un défi qu'on se lance à soi-même et une expérience collective mêlant compétition, plaisir de la langue française et souvenirs d'enfance. Une dictée à deux niveaux, pour les écoliers et les plus confirmés, comme les deux étages d'une fusée. Une dictée à faire seul ou en famille, muni d'une feuille et d'un crayon.

Le texte est un extrait du chapitre 18 de Candide ou l'Optimisme, un conte philosophique de Voltaire publié en 1759, et ce sont deux libraires en Seine-Saint-Denis, Luc Pinto Barreto, dit le " dealer de livres "installé sur le parvis de la Gare, et Yohan Geoffroy, de la librairie Folies d'encre, au Raincy, qui se prêtent à l'exercice. 

Candide et Cacambo montent en carrosse ; les six moutons volaient, et en moins de quatre heures on arriva au palais du roi, situé à un bout de la capitale. Le portail était de deux cent vingt pieds de haut, et de cent de large ; il est impossible d’exprimer quelle en était la matière [fin de la dictée pour les écoliers]. On voit assez quelle supériorité prodigieuse elle devait avoir sur ces cailloux et sur ce sable que nous nommons or et pierreries. Vingt belles filles de la garde reçurent Candide et Cacambo à la descente du carrosse, les conduisirent aux bains, les vêtirent de robes d’un tissu de duvet de colibri

Explications des principales difficultés

- cent : Concernant les chiffres, la règle veut qu'ils soient invariables à l'exception de "vingt" et de "cent" qui prennent un "s" lorsqu'ils sont multipliés et qu'ils sont à la fin.

- exprimer : pour savoir si l'on écrit "er" à la fin d'un verbe, on remplace par un verbe du 3e groupe, comme VENDRE. Si on peut remplacer par VENDU, vous serez devant un participe passé en -É (à accorder ensuite selon la règle des participes). Si on peut remplacer par VENDRE, vous serez devant un infinitif en -ER.

- quelle : Quelle (ou quelles au pluriel) est l'adjectif interrogatif ou exclamatif. Il s'accorde avec le nom qu'il accompagne (quel, quelle, quels, quelles). Par contre, on écrit qu'elle (ou qu'elles au pluriel) quand il s'agit de la conjonction que le pronom sujet elle(s)

- ces : Ces est un adjectif démonstratif, qui sert à designer quelqu'un ou quelque chose. Tu as vu ces gens ? Ses est un adjectif possessif, qui marque l'appartenance. Il aime ses chiens. 

- nommons : verbe nommer à la deuxième personne du pluriel du présent de l’indicatif.

- pierreries : nom féminin pluriel. Pierres précieuses taillées, employées comme ornement.

- vêtirent : verbe vêtir à la troisième personne du pluriel au passé simple de l’indicatif.

L'intégralité de l'émission est à écouter l'intégralité de l'émission en cliquant ICI dès samedi à 17:00, et sur l'antenne de France-Culture ou sur l'application Radio-France

Dictée de Luc Pinto Barreto
Dictée de Luc Pinto Barreto Crédits : Corinne Amar
Yohan Geoffroy
Yohan Geoffroy Crédits : Corinne Amar
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......