LE DIRECT

Alt-J , Can et Peaking lights

59 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir sur France Culture, La Dispute portera sur l’actualité musicale avec les critiques :

  • Veronique Mortaigne du journal Le Monde

  • Olivier Lamm de The Drone

- Christophe Conte des inrockuptibles

A propos des disques :

The Lost Tapes - de CAN (Mute)

The lost tapes, Can
The lost tapes, Can

Arnaud Laporte : "L'écoute des trois CDs m'a offert des sentiments très variés. C'est une masse très riche."

Christophe Conte : "Tout est improvisé dans ce groupe et tout est également très calculé. Il y a une ordonnance du désordre qui est assez exceptionnelle."

Véronique Mortaigne : "Il y a quand même des signes de vieillissement. Je préfère le Can de la dernière époque qui présente plus de cohésion."

Olivier Lamm : "On entend ce moment où l'avant garde était encore quelque chose d'excitant, alors qu'ajourd'hui elle fait frémir. Tout se tient avec une incroyable énergie."

Lucifer - de Peaking lights (domino)

Lucifer, The Peaking lights
Lucifer, The Peaking lights

Arnaud Laporte : "Une écoute très plaisante."

Christophe Conte : "Je suis assez client de ce genre de voix qui se marie bien dans une osmose assez douceâtre."

Véronique Mortaigne : "Il y a un mélange musical assez incroyable."

Olivier Lamm : "C'est une musique très agréable et distendue de partout."

An Awesome Wave - de Alt-J (Pias)

An Awesome Wave, Alt-J
An Awesome Wave, Alt-J

Arnaud Laporte : "Quel plaisir à la découverte de ce disque à la fois efficace et sensible, joyeux et grave, maîtrisé et libre !"

Christophe Conte : "Au final, il ne reste pas grand chose de ce disque mais il est dans l'air du temps, c'est de la musique d'ambiance... c'est agréable, mais on reçoit beaucoup trop de disques agréables !"

Véronique Mortaigne : "Le disque est à tiroirs, on le déplie, et on y découvre quelque chose."

Olivier Lamm : "Voilà l'indie rock des années 2010 : des gens qui savent très bien jouer, qui savent exactement mettre en avant leurs petit savoir et leurs petites connaissances, et qui les alignent comme sur un tableau de chasse... mais sans faire avancer la musique."

Bien sûr la revue de presse musique du jour, par Antoine Guillot : "De quoi agacer les mollahs."

Et le coup de fil à Jean-Jacques Toux , programmateur des Vieilles Charrues de Carhaix.

Coups de cœur :

Olivier Lamm vous recommande Dabke "Sound of the Syrian Houran"

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......