LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Angelique Kidjo, Yasmine Hamdan et Vinicio Capossela

59 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir sur France Culture, La Dispute portera sur l’actualité musicale avec les critiques :

- Amobé Mévégué de France 24 et Ubiznews.com

  • Flore Avet

  • Véronique Mortaigne du Monde

A propos des disques :

Spirit rising - d'Angelique Kidjo (wrasse records)

Angélique Kidjo
Angélique Kidjo Crédits : Radio France

Arnaud Laporte : "Cet album s'adresse aux amateurs d'Angélique Kidjo dont je ne fais pas partie."

Véronique Mortaigne : "Elle porte une parole de l'Afrique qui est très importante. Elle chante aussi très bien et a une présence extrêmement forte."

Flore Avet : "Puisqu'il faut parler de musique, je trouve que ce disque est une vrqie catastrophe. Les instruments sont d'une ringardise pas possible. Les duos sont embarassants d'une émotion surjouée."

Amobé Mévégué : "Je suis un peu partagé. Angélique Kidjo est une grande voix et ce concept fait résonnance avec d'autres projets qu'elle a portés, notamment, le triptyque Afrique-Amérique-Caraïbes. Par contre, si on doit faire une synthèse de sa carrière, je trouve que ce n'est pas à la hauteur de ce à quoi on pourrait s'attendre. C'est un ballet de débauche vocale."

Yasmine Hamdan - de Yasmine Hamdan (Kwaidan records)

Yasmine Hamdan
Yasmine Hamdan

Arnaud Laporte : "Cet album ne m'a certes pas bouleversé mais il m'a séduit par sa légèreté, par son approche assez libre et décomplexée d'un répertoire qu'on connaît très mal ici."

Flore Avet : "Le disque est éponyme, et c'est très important de nommer un disque de son propre nom. A mon sens, je l'entends comme un recueil de plusieurs ailleurs : on entend la langue arabve, le Liban dont elle est issue, ... J'aime qu'elle n,e m'assène pas son orientalité et qu'elle produise un objet très contemporain."

Amobé Mévégué : "Je suis un peu mitigé car on ne sent pas le déterminisme artistique de l'artiste qui opère une mue parce qu'elle pioche dans les merveilles du passé. En termes de direction artistique je m'attendais aussi à quelque chose de plus personnel."

Véronique Mortaigne : "Je préférais Aräbology qui lui avait donné un punch très fort qu'elle n'a pas sur cet album. Mais on a besoin d'elle : le rock, l'électronique; cette voix, je pense qu'il est nécessaire qu'on pense le Moyen-Orient de cette manière là."

Marinai, profeti e balene - de Vinicio Capossela (label Ponderosa)

Vinicio Capossela
Vinicio Capossela

Arnaud Laporte : "Je suis plutôt sensible à ce voyage qu'il me propose, mais parfois cela sonne un peu trop comme le Paolo Conte de la nouvelle génération. Je l'ai écouté avec amusement, parfois avec intérêt, pour autant je doute que je réécouterai ce disque après cette émission - pour être tout à fait honnête."

Flore Avet : "Pour moi ce disque, c'est le Trésor de Racam le Rouge. Je trouve ce disque vraiment très beau. On entend un contenu parfois magnifique, parfois terrifiant, parfois grotesque, avec le défaut que cela comporte : certaines chansons sont assez ratées, il aurait pu avoir la main plus légère."

Véronique Mortaigne : "C'est très lassant, c'est prétentieux. Je me suis ennuyée jusqu'à la fin, et en plus il n'a pas de voix."

Amobé Mévégué : "J'aime beaucoup son côté empêcheur de tourner en rond, iconoclaste. Je me demande quand même s'il ne s'est pas trompé d'époque, on voudrait voir un récital plus qu'un album."

Bien sûr la revue de presse musique du jour, par Antoine Guillot : "La K-pop à l'assaut du monde."

Et le coup de fil à Stéphane Kochoyan à l'occasion du Festival Orléans Jazz du 20 au 30 juin.

Coups de coeur :

Amobé Mévégué vous recommande Tanzania des Bongo Hotheads.

Véronique Mortaigne vous recommande Songs for desert refugees.

Flore Avet vous recommande Kink Gong.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......