LE DIRECT
Annie Leibovitz, Paz Errazuriz, collection Agnès b.

"Annie Leibovitz photographie les politiques comme les Rolling Stones" // Arts plastiques : émission spéciale Arles/Avignon (Annie Leibovitz, Paz Errazuriz, la collection Agnes b.)

55 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, la Dispute vous propose une promenade du côté des Rencontres d'Arles et d'Avignon. Nous évoquerons Les "Early years" d'Annie Leibovitz, la collection Agnes b. à la Fondation Lambert et nous irons du côté de l'Amérique du Sud avec Paz Errazuriz et son exposition "Une poétique de l'humain".

Annie Leibovitz, Paz Errazuriz, collection Agnès b.
Annie Leibovitz, Paz Errazuriz, collection Agnès b. Crédits : Rencontres d'Arles / Fondation Lambert en Avignon

Au programme ce soir :

Annie LEIBOVITZ, The Early Years, 1970-1983 // jusqu'au 24 septembre à la Fondation Luma à Arles // Dans le cadre du festival international de la photographie Les Rencontres d’Arles 2017

Anaël Pigeat :

Annie Leibovitz photographie les politiques comme les Rolling Stones.

Frédéric Bonnet :

J'ai trouvé cette scénographie assez insupportable.

C'est une chronique vivante d'une époque, une odyssée américaine.

Yasmine Youssi :

C'est archives vivantes submergent le visiteur.

Depuis six ans, la Fondation LUMA a mis en place un programme de collaboration avec de nombreux artistes vivants qui a donné naissance à un Programme d’Archives Vivantes pluridisciplinaire qui intègre toutes les formes d’art, parmi lesquelles la photographie, le design, la littérature, le cinéma et la danse. La prochaine étape de ce projet expérimental et pluridisciplinaire consistera à partager ces ressources vivantes, contemporaines et historiques avec le public. Ouvert aux étudiants, aux spécialistes, aux artistes et aux visiteurs, le Programme d’Archives Vivantes de LUMA permettra à chacun de découvrir et compulser ces archives dans le cadre d’expositions, projets académiques et évènements. Le Programme d’Archives Vivantes résidera dans un espace partagé, situé au Parc des Ateliers, d’Arles. En amont de l’ouverture du nouveau bâtiment qui accueillera ce programme, la Fondation LUMA est heureuse d’annoncer l’acquisition et l’exposition inaugurale des archives de la mythique photographe Annie Leibovitz, qui réalise des portraits iconiques depuis près de cinquante ans. Conçu comme le premier d’une longue série de projets d’envergure consacrés à l’étude et à la réinterprétation des archives vivantes de l’artiste, Annie Leibovitz Archive Project #1: The Early Years rassemble trois mille photographies prises entre 1968 et 1983, retrace son parcours de jeune artiste, et revient sur le succès qu’elle a rencontré dans les années 1970 lorsqu’elle photographiait la culture propre à cette époque charnière. -Présentation de la Fondation Luma - Un CATALOGUE est disponible-

Annie Leibovitz Les premières années: 1970 - 1983. Archive Project #1
Annie Leibovitz Les premières années: 1970 - 1983. Archive Project #1 Crédits : Annie Lebovitz

PAZ ERRAZURIZ, une poétique de l'humain // jusqu'au 24 septembre // Atelier de la mécanique, Arles // Dans le cadre du festival international de la photographie Les Rencontres d’Arles 2017.

Frédéric Bonnet :

Les attitudes des sujets oscillent entre l'héroïsme et l'anti-héroïsme.

Un travail sur les effets de la société sur les corps, la marginalisation imposée.

Yasmine Youssi :

Son travail est à mi-chemin entre Henri-Cartier-Bresson et Diane Arbus.

La multitude des sujets qu'elle aborde pour faire oeuvre de photographie est impressionnante.

Née à Santiago du Chili en 1944, la photographe Paz Errázuriz a débuté sa carrière artistique en autodidacte dans les années 1970, sous la dictature de Pinochet. Co-fondatrice de l’Association des Photographes Indépendants (AFI), elle utilise le portrait en noir et blanc pour dénoncer la dictature mais aussi les diktats sociaux condamnant des individus et des groupes à une marginalisation qui les rend invisibles. Son travail, qui s’inscrit dans le genre du documentaire social, traduit, depuis ses débuts, une énergie créative et une insatiable curiosité pour le genre humain. Chronologique et thématique, l’exposition « Une poétique de l’humain » rassemblera environ 150 tirages des années 1970 à nos jours... -Extrait présentation Jeu de Paume-

Pour afficher ce contenu Vimeo, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

ON AIME L'ART...!! Un choix d'Éric Mézil parmi les oeuvres de la Collection agnès b. // jusqu'au 5 novembre à la Fondation Lambert en Avignon

Frédéric Bonnet :

Tout n'est pas formidable dans la collection d'Agnes b. mais certaines photographies sont sublimes.

Si des expositions ont déjà fait découvrir certaines oeuvres majeures collectionnées depuis plus de trente années par la styliste agnès b., l’idée de réaliser son portrait aux multiples facettes n’a jamais été conçue avec cette ampleur. À la fois styliste, réalisatrice d’un film sélectionné à la Mostra de Venise, « je m’appelle Hmmm… », intimement liée au monde de la musique, mécène, agnès b. est surtout une grande découvreuse d’artistes depuis l’ouverture la galerie du Jour agnes b. en 1983. Liés d’une même passion pour l’art, d’un même amour pour la création et les individus engagés dans les aspects les plus sensibles de la vie, agnès b. et Yvon Lambert se rejoignent à bien des égards, tant par leur implication fusionnelle avec les artistes pour lesquels ils sont engagés que par leur éclectisme et leur regard avant-gardiste, faisant d’eux les témoins de leur temps. C’est presque tout naturellement que 400 oeuvres de la collection d’agnès b. viennent aujourd'hui occuper les espaces de notre institution, comme autant de témoignages qui dessinent un portrait de cette femme libérée de toute convention et d’une collection tournée vers l’avant-garde, dont les oeuvres ont été acquises pour être partagées... -Extrait présentation Collection Lambert en Avignon-

Nuit de noël, 1965, tirage noir et blanc
Nuit de noël, 1965, tirage noir et blanc Crédits : Malick Sidibé,

Programmation musicale :

  • John Lennon : «( just like) Starting over
  • Daniel Darc : "C'était mieux avant"
  • Patricio Patricio Castillon : "Las Manadas" (hommage aux chiliennes qui se dressèrent contre Pinochet)

A voir : Festival International du photojournalisme, Visa pour l'image du 2 au 15 septembre à Perpignan

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Vos commentaires :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Journaliste à Télérama
  • Editor-at-large du mensuel The Art Newspaper édition française, critique d’art et journaliste à Paris Match, productrice de documentaires sur France-Culture, ancienne critique à La Dispute sur France Culture
  • Journaliste au Journal des Arts

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......