LE DIRECT
"Sous le regard de machines pleines d'amour et de grâce" et "Pan" de Taro Izumi.

Art plastique: Spéciale "En toute chose" au Palais de Tokyo

58 min
À retrouver dans l'émission

Pour cette émission art plastique, nous vous proposons une soirée spéciale sur la saison "En toute chose" au Palais de Tokyo qui regroupe un ensemble d'expositions du 3 février au 8 mai 2017. Avec la participation de Corinne Rondeau, Anaël Pigeat, Lucile Commeaux et Arnaud Laporte.

"Sous le regard de machines pleines d'amour et de grâce" et "Pan" de Taro Izumi.
"Sous le regard de machines pleines d'amour et de grâce" et "Pan" de Taro Izumi. Crédits : Aurélien Mole et André Morin

Ce soir, une émission spéciale entièrement consacrée à la saison "En toute chose" au Palais de Tokyo, regroupant plusieurs expositions (du 3 février au 8 mai 2017).

Nous nous parlerons de l'exposition collective "Sous le regard de machines pleines d'amour et de grâce", et celles, personnelles, de Mel O'Callaghan, Dorian Gaudin, Emmanuel Saulnier, Taro Izumi et Emmanuelle Lainé.

"Dans ce monde où la vie éclate en toute chose"( Nerval)

"Sous le regard de machines pleines d'amour et de grâce"

Vue de l’exposition « Sous le regard de machines pleines d’amour et de grâce »,  Palais de Tokyo
Vue de l’exposition « Sous le regard de machines pleines d’amour et de grâce », Palais de Tokyo Crédits : Aurélien Mole

Les artistes de cette expositions interrogent " les impacts de l'économie de marché et des nouvelles technologies sur la fabrique de nos émotions et leurs représentations".

Avec: Pedro Barateiro : né en 1979 à Almada (Portugal), vit à Lisbonne. Ancien résident du Pavillon Neuflize OBC, le laboratoire de création du Palais de Tokyo (2008 – 2009) ; Richard Brautigan : né en 1935 à Tacoma (Washington), décédé en 1984 à Bolinas (Californie, Etats-Unis) ; Isabelle Cornaro : née en 1974 à Aurillac (France), vit à Paris et Genève (France / Suisse) ; Marjorie Keller : née en 1950 à Yorktown (New York), décédée en 1994 à Wakefield (Rhode Island, Etats-Unis ; Lee Kit : né en 1978 à Hong Kong, vit à Taipei (Taïwan) ; Marie Lund : née en 1976 à Copenhague (Danemark), vit à Londres (Angleterre) ; Michael E. Smith : né en 1977 à Détroit (Michigan), vit à Providence (Rhode Island, Etats-Unis) ; Mika Tajima : née en 1975 à Los Angeles (Californie), vit à New York (NYC, Etats-Unis) et Marie Mathématique.

Vue de l’exposition « Sous le regard de machines pleines d’amour et de grâce »,  Palais de Tokyo
Vue de l’exposition « Sous le regard de machines pleines d’amour et de grâce », Palais de Tokyo Crédits : Aurélien Mole

- L' espace du Païpe est investi par l'artise Emmanuelle Lainé. Elle réalise un gigantesque trompe-l’œil sous la forme d’un arrêt sur image. Construite par plans successifs, surimpressions et décalages intempestifs, cette installation inédite s’inspire des réflexions menées par de nombreux théoriciens sur la figure du cyborg et le corps machinique.

- Dorian Gaudin: "Rites et après-coup", est accueilli pour la première fois pour une exposition personnelle au Palais de Tokyo: il y présente son travail sur la nature première des objets: "un instrument communiquant un mouvement" pour montrer comment les machines peuvent, elles aussi, faire récit.

- Taro Izumi: "PAN"

Vue de l’exposition de Taro Izumi, « Pan »,  Palais de Tokyo (03.02 – 08.05.2017).  SAM Art Projects
Vue de l’exposition de Taro Izumi, « Pan », Palais de Tokyo (03.02 – 08.05.2017). SAM Art Projects Crédits : André Morin

Taro Izumi est, au Japon, un artiste singulier. Il développe un monde qui s’exprime par des installations, des sculptures et des vidéos, dont les processus d’apparition sont liés à l’accident, au jeu, à la perturbation.

L’objet quotidien s’impose souvent comme un matériau privilégié dans mon travail. Détourné de sa fonction, il devient objet d’art ; nous évoluons, de fait, dans un monde où toutes les valeurs peuvent aisément être renversées. Taro Izumi

- Emmanuel Saulnier expose "Black Dancing"

« Le travail d’Emmanuel Saulnier engage le regard et le prolonge vers un rapport extrêmement physique à l’oeuvre. Par la sculpture, il dessine avec les formes et les volumes. Le terme « transparaitre » qu’il utilise pour évoquer une démarche au coeur de son travail, porte cette capacité à faire apparaître ensemble forme, pensée et situation. Ainsi la qualité pensée d’un projet qui conduit la production d’un objet, superposant ainsi matière et situation, laisse chaque propriété exister pour ce qu’elle est. » Katell Jaffrès

- Mel O’Callaghan expose "Dangerous on-the-way" (lauréate du Prix SAM pour l'art contemporain 2015)

Vue de l’exposition de Mel O’Callaghan « Dangerous on-the-way », Palais de Tokyo
Vue de l’exposition de Mel O’Callaghan « Dangerous on-the-way », Palais de Tokyo Crédits : André Morin

Pour son exposition personnelle au Palais de Tokyo, Mel O’Callaghan s’est rendue dans le nord-est de Bornéo afin d’assister à la récolte traditionnelle de nids d’oiseaux, un rituel particulièrement périlleux réalisé deux fois par an par les populations Orang Sungai à plus de 120 mètres de haut – jusqu’au sommet de la grotte de Simud Putih, la « grotte blanche » de Gomantong.

Mêlant sculpture, performance et vidéo, « Dangerous on the- way » s’attache précisément à l’ecstasis que ce rituel peut permettre d’atteindre, cet état physique et mental décrit par la philosophie grecque comme le fait de « se trouver hors de soi ». [Extrait du dossier de presse]

Le Petit salon de Lucile Commeaux

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Programmation musicale

♫"Tokyo Montana" de Dyonisos

♫"Piano cours" de Bernard Marzullo

Chroniques

21H25
13 min

Le Petit Salon

Ecoles d'art en danger
Intervenants
  • Maître de conférences en esthétique et sciences de l’art à l’Université de Nîmes et critique d'art
  • Editor-at-large du mensuel The Art Newspaper édition française, critique d’art et journaliste à Paris Match, productrice de documentaires sur France-Culture, ancienne critique à La Dispute sur France Culture
À venir dans ... secondes ...par......