LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Arts-plastiques: Lille Fantastic et L'Art en guerre

59 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, la Dispute portera sur l'actualité des arts-plastiques avec les critiques suivants:

  • Corinne Rondeau (France Culture)- Yasmine Youssi (Télérama)- Léa Bismuth (ArtPress)Sur les expositions suivantes:

  • Lille Fantastic du 6 octobre au 13 janvier 2013

Nuage de mer/ Métamorphose dans la métropole Lilloise
Nuage de mer/ Métamorphose dans la métropole Lilloise

Phantasia - Le Tripostal, Lille.

Yasmine Youssi:

J’ai été bluffée par la qualité et la cohérence de cette manifestation. Phantasia m’a enthousiasmé. Cette exposition témoigne de cette grandiloquence et l’offre démultipliée de Fantastic 2012.

Mon grand coup de cœur, c’est l’artiste plasticien et chorégraphe Nick Cave qui nous présente des « costumes de sons », des sound suit. Cette exposition m’a vraiment emportée.

Lille s’est révélée à moi par le biais de l’art avec des lieux absolument magnifiques.

Léa Bismuth:

Corinne Rondeau:

Des univers très éclectiques nous sont présentés sur les différents étages avec des artistes comme Nick Cave, Marnie Weber ou Théo Mercier, entre autre.

Notre regard est sollicité partout mais le dernier étage reste le plus fantastique pour moi.

Il est en haut en couleur. J’ai été marquée par le très bel accrochage des films d’Apichatpong Weerasethakul. Il y a une densité éclatée. On peut y découvrir le vidéaste Anton Ginzburg.

Yasmine Youssi:

Un Autre Monde - Muba Eugène Leroy, Tourcoing

Léa Bismuth:

Fables du paysage Flamand - Palais des Beaux-Arts, Lille

Corinne Rondeau:

La Ville Magique - Le LAM, Lille.

Le fantastique se décline sur l’histoire de la ville magique. C’est organisé autour de la ville de Manhattan.

J’ai été très emballée par ce rapport à la ville, du point de vue perceptif et imaginaire.

L'Aubade, 1942
L'Aubade, 1942 Crédits : Pablo Picasso/ Centre Pompidou

Yasmine Youssi:

C’est un évènement majeur en cette rentrée. Pour la première fois, on nous donne à voir tous ce qui a été crée en France entre 1938 et 1947. C’est d’une richesse inouï. L’exposition nous prend aux « tripes ».

Il faut souligner le travail important de Laurence Bertrand-Dorléac qui a écrit un livre passionnant et complet : L’Art de la défaite.

Léa Bismuth:

Corinne Rondeau:

Cette exposition est très forte car elle n’est pas démonstrative mais dans le constat. Elle est très lisible car il y a un très bon équilibre. Elle rend visible et permet une nouvelle lecture.

On y voit une histoire, plus qu’une histoire de l’art.

Les coups de coeurs:Léa Bismuth - Katia Bouradarel, à la Galerie Eva Hober du 11 octobre au 17 novembre.

Les larmes lourdes, 2012
Les larmes lourdes, 2012 Crédits : Katia Bourdarel

Yasmine Youssi - Journeys , Déambulations dans la Turquie contemporaine, l'Espace Vuitton du 10 octobre au 6 janvier 2013.

Un véritable voyage nous est présenté.

On est propulsé dans la Turquie contemporaine avec des artistes d’aujourd’hui.

Bien sûr, la revue de presse culturelle d'Antoine Guillot: L'artiste par lequel le scandale arrive.

Et le coup de fil de Seham Boutata à Véronique Gautherin , adjointe à la direction des musées Zadkine et Bourdelle, à l'occasion de la ré-ouverture du musée Zadkine.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......