LE DIRECT

Arts plastiques: Par Nature; Dans l'atelier du photographe et L'Impressionnisme et la mode

59 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, la Dispute se penche exceptionnellement sur trois expositions avec les critiques suivants:

  • Yasmine Youssi (Télérama)- Vincent Huguet (Marianne)- Corinne Rondeau (France Culture)sur les expositions suivantes:- Par Nature , au 104 du 22 octobre au 17 janvier 2013.
Affiche de l'exposition Par Nature
Affiche de l'exposition Par Nature

Vincent Huguet: L’exposition m’a beaucoup séduit. Elle a une résonnance particulière dans ce lieu. C’est une façon intelligente d’y inviter la vraie nature ainsi que l’artificielle. Les convergences sont subtiles et très belles.

Yasmine Youssi:

Depuis l’arrivée de José Gonzalves, l’exposition a eu un changement radical. C’est un des rares lieux culturels où il y a une mixité sociale à Paris.

L’exposition nous amène à réfléchir et elle offre de très bons moments à partager.

Corinne Rondeau: Une exposition sans aucune prétention qui nous offre une promenade très agréable.

Arnaud Laporte:

C’est une exposition qui peut être un lieu de promenade en famille , avec des œuvres ludiques.

-Dans l'atelier du photographe- La photographie mise en scène , au Musée Bourdelle jusqu'au 10 février 2013.

Dans l'atelier du photographe
Dans l'atelier du photographe

Vincent Huguet: Le musée Bourdelle nous a habitués à de bien meilleures expositions. Celle-ci ne sert à rien.

Yasmine Youssi: Il y a tromperie sur la marchandise. On imagine beaucoup de choses qui n’y sont pas, hélas … C’est totalement anecdotique.

Corinne Rondeau: Il faut y aller … quand on ne connaît rien à la photographie !

Arnaud Laporte: 130 années de la photographie occupent le Musée Bourdelle. La prétention d’exhaustivité n’est pas raccord avec l’espace très cloisonné de la scénographie.

Commissaires : Gloria Groom, Guy Cogeval, Philippe Thiébaut et Susan Stein

Scénographie : Robert Carsen et Nathalie Crinière

Jeune dame en 1866
Jeune dame en 1866 Crédits : Edouard Manet

Vincent Huguet: Cette exposition est éblouissante. C’est avant tout une exposition sur les femmes, sur la femme. On est plongé dans un bain de littérature, d’émotions et de charme.

Yasmine Youssi: Précipitez-vous! Contrairement à ce que l’on peut penser, il n’est pas question de futilités! C’est d’une grande jubilation littéraire. On est face à l’histoire des femmes.

Corinne Rondeau:

Nous entrons dans une société, dans une époque et surtout dans une flânerie. On rentre petit à petit dans un regard qui décline le corps de la femme à travers le vêtement.

Cette exposition rend concrète la citation de Baudelaire : « La métamorphose journalière des choses extérieures ».

Bien sûr, la revue de presse culturelle d'Antoine Guillot: Berlin déplace ses musées et ferme ses squattes.

Et le coup de fil de Seham Boutata passé à la directrice du CNEAI à l'occasion de l'exposition Art by telephone ... Recalled jusqu'au 24 février 2013. Pastille introductive: Mark ROTHKO

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......