LE DIRECT
Affiche "Picasso primitif" et  photo de "Walker Evans"

Arts plastiques : "Picasso primitif" et "Walker Evans"

58 min
À retrouver dans l'émission

Avec Anaël Pigeat, Florian Gaité et Arnaud Laporte, direction le musée du Quai Branly pour l'exposition "Picasso primitif" et le Centre Pompidou pour "Walker Evans".

Affiche "Picasso primitif" et  photo de "Walker Evans"
Affiche "Picasso primitif" et photo de "Walker Evans" Crédits : © Walker Evans Archive, The Metropolitan Museum of Art © Fernando Maquieira, Cr

"Picasso Primitif"

Au musée du quai Branly, jusqu'au 23 juillet.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« L’art nègre ? Connais pas. » C’est sur le ton de la provocation que le peintre, sculpteur et dessinateur andalou s’efforcera de nier sa relation avec l’art extra-européen. Pourtant, et comme le montre sa collection personnelle, les arts d’Afrique, d’Océanie, des Amériques et d’Asie n’auront cessé de l’accompagner, notamment dans ses différents ateliers. En témoignent les documents, lettres, objets et photographies réunis dans la première partie de l’exposition, traçant selon un parcours chronologique, les intérêts et curiosités de l’artiste vis-à-vis de la création non-occidentale.[présentation du musée]

Commissariat: Yves Le Fur, Directeur du Département du Patrimoine et des Collections du musée du quai Branly - Jacques Chirac.

"Walker Evans"

Au Centre Pompidou, jusqu'au 14 août.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Une rétrospective de Walker Evans (1903-1975), un des photographes américains les plus importants du 20e siècle. Ses photographies de l’Amérique en crise dans les années 1930, ses projets publiés dans le magazine Fortune dans les années 1940 et 1950 et son « style documentaire » ont influencé des générations de photographes et d’artistes. Par son attention aux détails du quotidien, à la banalité urbaine et aux gens de peu, il a largement contribué à définir la visibilité de la culture américaine du 20e siècle. Certaines de ses photographies en sont devenues les icônes.

Coups de cœur/griffe

- "Intuition"au Palazzo Fortuny à Venise jusqu'au 26 novembre (Coup de cœur de Anaël Pigeat)

- Raphaël Barontini - "Odyssey" au Centre d’art contemporain (CAC La Traverse) d’Alfortville (94), jusqu'au 24 juin (Coup de cœur de Florian Gaité)

Le Petit salon par Xavier Martinet :

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Programmation musicale :

♫ : "Waiting for Godard" de Jean-François MORIN

♫ "La ruche au mois de mai" de Bernard MARZULLO

Chroniques

21H25
13 min

Le Petit Salon

De Rouen à Doha, 36 expositions Picasso : pourquoi une telle inflation ?
Intervenants
  • Editor-at-large du mensuel The Art Newspaper édition française, critique d’art et journaliste à Paris Match, productrice de documentaires sur France-Culture, ancienne critique à La Dispute sur France Culture
  • Docteur en philosophie, enseignant à l'Université Paris 1

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......