LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Arts plastiques: The Political Line / Grands Formats de Keith Haring et Mike Kelley

57 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir sur France Culture, La Dispute fera cause commune avec le quotidien Libération et portera sur l’actualité des arts plastiques avec les critiques :

- Vincent Huguet (Marianne)

- Corinne Rondeau (France Culture)

  • Eric Loret (Libération)

- Elizabeth Franck-Dumas (Libération)

A propos des expositions suivantes:

Untitled
Untitled

Petit rappel pour dire que Keith Haring est né en 1958 en Pensylvannie, et il est mort un peu moins de 32 ans plus tard, à NY.Il aura donc suffit de quelques années à cet artiste pour devenir l’un des créateurs de signes les plus reconnus dans le monde entier, son style débordant très largement du champ de l’art contemporain, par la volonté même de son créateur.Il faut dire que Keith Haring a d’une part été précoce, avec une première exposition personnelle, en 1982, à l’âge de 24 ans, qui s’avère être un immense succès.Cette même année, Keith Haring est déjà présent à la Documenta, septième du nom.L’année suivante, celle de ses 25 ans, il se lie d’amitié avec Andy Warhol, et expose à la Biennale du Witney et à celle de Sao Paulo.Un an après, en 1984, il expose à la Biennale de Venise, et dans une exposition collective au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.1985 : Léo Castelli organise une exposition des sculptures de Keith Haring, tandis que le CAPC-Musée d’art Contemporain est le premier musée au monde à lui consacrer une exposition personnelle.1986 : ouverture de sa boutique, le Pop Shop, dans le quartier New-Yorkais de Soho, où Keith Haring vend des produits dérivés de son art.1987 : Il réalise un mur peint à l’Hopital Necker pour enfants malades, à Paris (comme il réalise de nombreuses fresques dans des espaces publics).1988 : Keith Haring apprend qu’il est séropositif. Il ouvre un second Pop Shop, à Tokyo.

1989 : Il réalise des peintures murales dans le monde entier, et crée une fondation qui lutte contre le SIDA.

Il meurt le 16 février à New York, des suites de la maladie.

Rapide résumé pour un artiste qui a tout fait très vite, y compris mourir.

Arnaud Laporte

Mike Kelley
Mike Kelley

Le Centre Georges Pompidou propose jusqu’au 5 août dans sa Galerie Sud une exposition monographique consacrée à l’artiste américain Mike Kelley, un artiste majeur des trente dernières années, qui s’est donné la mort il y a un peu plus d’un an, en janvier 2012.Avant cela, l’artiste, né en 1954, a eu une vie bien remplie, très remplie, trop remplie, semblait-il dire lui-même peu avant sa mort, une vie pleine d’art, de productions, et y compris musicale, notamment avec son groupe : « Destroy all monsters » !

Beaubourg est l’étape française d’une exposition qui se rejoue assez différemment dans les différents musées qui l’accueillent : Amsterdam avant Paris, puis New York et Los Angeles à venir. La commissaire de l’exposition de Beaubourg est Sophie Duplaix. On y voit une centaine d’œuvres, datées de 1974 à 2011, autant dire une vraie, une grande rétrospective.

Arnaud Laporte

Ainsi que les coups de cœurs :

  • d'Elizabeth Franck-Dumas :

Accurate Figure de Tony Cragg à la Galerie Thaddaeus Ropac du 25 avril au 15 juin.

Accurate Figure
Accurate Figure
  • d'Eric Loret :

le 58ème salon de Montrouge du 15 mai au 12 juin au Beffroi.

Salon de Montrouge
Salon de Montrouge Crédits : Radio France

Sans oublier la revue de presse culturelle de Christophe Payet.

Et le coup de fil passé à Marie-Christine Labourdette, directrice des Musées de France à l'occasion de la Nuit des musées le samedi 18 mai.

Pastille introductive: Ghasem HAJIZADEH

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......